Couture simple pour enfant sage : le pantalon

17 octobre 2015 at 15 h 01 min

Toujours pour le même petit garçon, j’ai voulu compléter le gilet avec un pantalon simple, celui du livre Couture simple pour enfants sages. J’ai choisi un velours milleraies crème, même si c’est salissant car je trouvais que c’est ce qui se mariait le mieux avec le bleu du gilet Yasuo. J’ai fait les poches non pas carrées comme sur le modèle mais plus travaillées, et j’ai aussi utilisé le tissu pour faire des revers.

Août 2015 - 002-2

Cousu en 3/4 ans le pantalon se révèle beaucoup trop grand !! Pas grave, il sera porté l’an prochain…

Et voilà l’ensemble complet !

 Août 2015 - 002-1

Petites filles à croquer : Pantacourt G

10 septembre 2015 at 13 h 17 min

Toujours dans ma folie « cousons pour la puce sinon elle va être toute nue », j’ai choisi de faire un pantacourt. La puce adore tellement celui cousu l’an dernier que j’ai décidé d’en refaire un. Cette fois, j’ai pris le modèle du livre Petites filles à croquer. Pour le tissu, j’ai utilisé du coton Tilda que la puce avait elle-même choisi l’an dernier.

Ce modèle a quelque chose de particulier : la puce a participé à sa réalisation ! Elle se débrouille plutôt bien ! Aucune difficulté, j’avais déjà cousu le short basé sur le même modèle

Place à la photo !!

Couture_2015-09-06_[2884]-14

Mes modèles de couture : le corsaire

16 février 2015 at 8 h 54 min

Ma maman m’ayant donné un coupon de tissu qu’elle avait retrouvé au fin fond de je ne sais quoi, j’ai aussitôt eu envie d’en faire un corsaire pour la puce. En effet, c’est une sorte de jean très léger, idéal pour la mi-saison, ou un été froid comme nous en avons eu un l’an dernier !

Le modèle est issu de Mes modèles de couture. J’avais du biais de satin blanc qui me semblant parfait pour le bas (mauvaise idée : les liens ne tiennent pas !) La puce a voulu rajouter des boutons sur les côtés et ma foi je trouve que c’est plutôt une bonne idée.

juin 2014 - 003-3

Simple à faire, j’ai néanmoins été déçue car il ne tombe pas correctement au niveau des fesses. J’avoue avoir eu la flemme de tout découdre alors que j’avais déjà surfilées ensemble toutes les marges de couture. Je m’étais dit que du coup la puce ne le mettrait que pour traîner à la maison mais elle l’a mis souvent, et pas qu’à la maison ! Je referai ce modèle l’an prochain en faisant plus attention à ce que ça tombe bien !

couture20142266bis-461b2f6-46ceeb1 couture20142264bis-461b2dd-46ceeaa

Intemporels pour enfants : le short

21 novembre 2014 at 20 h 08 min

Encore l’un des cadeaux prévus pour le baptême des petits de mon amie. J’ai voulu un modèle simple que j’ai trouvé dans l’ouvrage des Intemporels pour enfants. Pour le tissu, j’avais un coupon de jean à motifs d’étoiles assez léger, parfait pour l’été et pour des p’tits mecs. J’ai fait et découpé deux patrons, en 2 ans et en 4 ans car j’avais l’intention de faire le même modèle pour mon filleul.

Juillet 2014 - 014

J’ai cousu le 4 ans en premier. Une fois fini, j’ai regardé le short, puis la puce, puis de nouveau le short. Une évidence s’imposait : ce short taille 4 ans allait certainement aller à la puce de 8 ans !! Et en effet ça a été le cas. J’ai donc posé des nœuds pour féminiser le modèle. Quand au short de 2 ans, je l’ai largement retaillé pour qu’il soit bien plus petit et cela a donné un modèle en 4 ans. Conclusion : les tailles de cet ouvrage c’est un peu n’importe quoi. J’ai ajouté un appliqué dinosaure/dragon qui a visiblement plu au possesseur du short !!

Juillet 2014 - 012 Juillet 2014 - 013

Belles d’intérieur : le bloomer rétro

2 novembre 2014 at 11 h 08 min

Allez savoir pourquoi, j’ai toujours du mal à me lancer dans de la couture pour moi. Cela me semble plus simple de faire pour les enfants. J’ai l’impression que quand j’essaie de me faire quelque chose, rien de va… C’est pour contrer cette impression que j’ai décidé de me lancer dans une réalisation basique et simple issue du livre Belles d’intérieur.

Le bloomer m’a tapé dans l’œil. A la foire aux coupons organisée deux fois par an par ma mercerie (un vrai moment de bonheur !!) j’avais acheté du coton à rayures rouge type liberty, qui convenait idéalement. Je me suis donc lancée. Simple à faire, le résultat m’a beaucoup plu… et à l’homme aussi !! A noter quand même que le modèle se fait avec des ourlets simples, pour un fini plus « propre » je ferai un ourlet double la prochaine fois.

Mai 2014 - 001

Petites filles à croquer : le short Z

12 octobre 2014 at 20 h 27 min

A l’occasion du concours de la Rentrée dont j’ai déjà parlé ici, j’ai voulu confectionner un short pour accompagner la tunique que j’ai faite à la puce. L’automne étant là, j’ai décidé de faire un short en velours qu’elle pourrait mettre avec des collants pour la mi-saison. Le tissu a été vite choisi : j’ai acheté il y a quelques mois un grand coupon de velours crème aux Coupons de Saint-Pierre, et il est idéal pour faire des vêtements (il va d’ailleurs me servir dans peu de temps pour faire une robe de petite fille !) Pour faire des poches contrastantes, j’ai pris des chutes restant de la confection de la tunique. Et j’ai réussi après beaucoup de recherches à trouver des boutons qui me paraissaient bien s’harmoniser avec l’ensemble.

Ce modèle m’inquiétait un peu car même s’il était très bien expliqué en détails et en photos, il a beaucoup de pièces, et ne me semblait pas être très simple. Au final, cela s’est révélé très agréable à faire, et pas plus compliqué qu’autre chose. J’ai monté mes premières poches sans aucun problème ! J’y ai mis un peu de temps, mais pas autant que je le redoutais.

Côté modifications du patron, j’ai rallongé la taille 130 en 140. J’ai hésité à faire des marges de couture plus grandes afin d’affiner le tout (la puce étant plutôt du genre brindille). J’avoue ne plus me souvenir ce pour quoi j’ai finalement opté, mais il me semble que je n’ai rien modifié…

La phase d’essayage a montré que la taille était parfaite, et que le short ne faisait pas « sac » : au contraire, il va très bien à la puce !!

Août 2014 - 004-6

Encore une fois, l’homme n’aime pas le tissu des poches contrastantes… Dommage, je trouve que c’est ce qui donne le « plus » au modèle !

Bloomer KIWAKO

3 octobre 2014 at 19 h 11 min

Et un bloomer Kiwako, un ! Pour le baptême des petits d’une amie, j’ai pris le parti de ne faire que du cousu main. Avec plus d’un an d’expérience, je me suis dit que je pouvais désormais tenter. Bien m’en a pris, elle a adoré tout ce que j’ai offert aux petits (elle baptisait ses deux enfants de 18 et 36 mois). Ce bloomer fait partie de ce qu’elle a préféré. Apparemment son plus jeune est à croquer avec. Quel dommage que le livre de Zazobouzi n’aille que jusqu’au 3 ans ! Je me tiens au courant, espérant que vu le succès de son ouvrage l’auteur décide de publier une « suite » (du 3 au 6 ans par exemple) mais rien ne viens ou n’a l’air prévu…

Bloomer Kiwako

Je vais me répéter, mais comme beaucoup de modèles de cet ouvrage, ce bloomer est très simple à faire.  J’ai cependant un peu galéré au niveau des liens du bas : je voulais les faire en biais contrastant, mais impossible de le poser. J’ai finalement abandonné et décidé de faire comme je le pouvais pour arriver à terminer en faisant quelque chose de propre. On voit sur la photo que le rendu sur le côté en bas est un peu bizarre, mais visiblement une fois que l’enfant l’a dessus ça ne se remarque pas.

Ayant toujours mon énorme coupon de coton vert à pois blanc, je l’ai utilisé pour coudre ce petit bloomer. Pas d’autre fioriture, je trouve que le modèle se suffit à lui-même et ne se prête pas à être surchargé.

Tissu utilisé pour le Bloomer Kiwako :
Coton pois verts (Coupons de Saint-Pierre)
Autres fournitures :
Élastique 2 cm de large pour la taille.

Pantalon NISHI en deux versions

3 octobre 2014 at 18 h 45 min

C’est en cousant ce modèle que j’ai découvert l’un des défaut du livre Esprit Kimono pour les petits : les dimensions pour l’élastique à la taille sont toujours sous-estimées. Il faut rajouter souvent quelques bons centimètres, sinon l’enfant est vraiment trop serré. Cousu en deux versions 18 mois, en coton et en lin. A noter que ce dernier n’est pas le plus judicieux pour un vêtement d’enfant, surtout si on le choisit de couleur blanche…

Pantalon Nishi

Pour la première version, cousue pour mon filleul, j’ai utilisé un coupon de coton rayé trouvé à la mercerie. J’ai eu un peu de mal avec les boutonnières qui étaient les premières que je cousais. Elles ne sont pas très alignées à droite et à gauche, ce que mon frère s’est empressé de me faire remarquer !! J’ai trouvé des boutons assez simples mais qui allaient bien avec le tissu. Avant de me mettre à la couture je ne m’étais d’ailleurs jamais rendue compte à quel point de simple boutons pouvaient coûter cher. Même dans des vides greniers les gens peuvent les proposer pour une fortune !

Pantalon Nishi

Pour la seconde version, je voulais accorder le cache-coeur Leiko au pantalon. J’ai donc utilisé les mêmes tissus : du lin blanc et du coton vert à pois. J’ai décidé de faire des revers contrastants pour faire quelque chose d’un peu plus travaillé qu’un simple ourlet. J’ai également cousu deux appliqués étoiles, un sur l’avant et un sur l’arrière. Quant aux boutons, j’ai pioché dans le stock que j’ai constitué au fil du temps par des achats chez Noz. Ici se sont de petits soleils en dégradé de couleur. A noter que sur cet essai, les boutonnières sont bien alignées !

Tissu utilisé pour le pantalon Nishi version 1 :
Coton rayure (mercerie Laines et tissus)
Autres fournitures :
6 boutons (mercerie Laines et tissus)
Tissus utilisés pour le pantalon Nishi version 2 :
Lin blanc (Coupons de Saint-Pierre)
Coton pois verts (Coupons de Saint-Pierre)
Autres fournitures :
6 boutons (Noz)