Swap littérature (2) : la jupe plissée

1 avril 2016 at 21 h 04 min

Continuons dans la lancée du swap littérature. Après La Peste de Camus, le second choix de ma swappée était Harry Potter. Inutile de dire ma joie car c’était l’un de mes choix aussi, cette série étant l’une de mes références ! Je n’ai pas eu à me creuser la tête trop longtemps, et j’ai choisi de coudre une jupe plissée tout simple.

Simple dans la forme mais qui m’a posé quelques difficultés. Je n’ai pas voulu faire tenir la taille avec un élastique et avoir un rendu un peu plus « pro » et j’ai donc décidé de poser une fermeture à glissière invisible (que je maîtrise désormais à la perfection !!) Les calculs ont été compliqués, heureusement une copinaute des Fées tisseuses m’a vraiment beaucoup aidé (mâché le travail ?)

Pour le tissu, j’avais justement en stock le tissu qu’il fallait car j’avais l’intention de me faire une jupe de ce style un jour ou l’autre. Une fois les plis réalisés, le tout a été vite cousu. Malheureusement, il s’est avéré qu’elle est un peu trop grande pour ma swappée, qui va cependant essayer de la reprendre pour qu’elle tombe comme il faut. Une petite déception donc, surtout vu le temps que j’avais investi dans cette cousette.

Et en plus, comme la tête de linotte que je suis, j’ai oublié de prendre ma création en photo !!

A noter que c’était la première fois que j’utilisais ma nouvelle surjeteuse, cadeau de Noël de la part de mon chéri. Et c’est juste le bonheur, tant le rendu est propre et l’utilisation facile !!

Tissu utilisé pour la jupe plissée :
Tissu coton épais à carreaux (mercerie Madame la mercière)
Autres fournitures utilisées pour la jupe plissée :
Fermeture à glissière invisible (mercerie Laines et Tissus)

Jupe Anzu… hé oui, encore !!

25 mars 2016 at 20 h 39 min

J’ai choisi d’offrir à ma nièce une jupe. Quel modèle ? Une jupe Anzu évidemment ! Oui oui, la fameuse que j’ai faite très souvent, car j’adore ce modèle facile et à croquer, qui fait le bonheur des fillettes ! Toujours issu du livre Esprit kimono pour les petits. J’ai tellement fait cette jupe (ici en version 12-18 mois) que le patron commence à être sérieusement abîmé et qu’il va bientôt que je pense à le refaire…

Jupe Anzu

Cette fois-ci, c’est une version hiver avec un velours milleraies et une bande en coton vert. Le mariage des deux n’est pas très heureux, mais je ne m’en suis vraiment rendu compte qu’une fois le tout fini. Tant pis, c’est resté tel quel. Je ne sais pas quel résultat ça donne sur ma nièce, mais à mon avis ça devait être grand, et que ça sera porté plutôt l’année prochaine !

Jupe Anzu

Tissus utilisés pour la jupe Anzu :
Tissu coton vert (stock personnel)
Velours milleraies à fleurs (mercerie Laines et tissus)
Autres fournitures utilisées pour la jupe Anzu :
Elastique 2 cm (mercerie Laines et Tissus)

La jupe corolle

2 novembre 2015 at 15 h 17 min

En feuilletant des catalogues durant les soldes d’été, j’ai vu une jupe corolle en vichy qui m’a tapé dans l’œil. Mais hors de question de mettre 50€ dans une jupe si simple à faire !! Si simple en apparence (ou plutôt si simple si on ne s’y prend pas comme un manche !)

J’ai donc trouvé chez Toto tissus un coupon en coton, à carreaux très légers et fleurs en bas, idéal pour faire la jupe dont j’avais envie. J’ai choisi le modèle du livre Couture Vintage. Mal m’en a pris…

Le modèle en question semblait facile. Cependant, j’ai eu beau tourner et retourner le problème dans tous les sens, impossible de monter la fermeture à glissière invisible quand on a une doublure !! Enfin si, c’est possible, mais certainement pas en suivant les indications données dans le livre. C’est à s’arracher les cheveux, déjà que je n’en ai pas beaucoup… J’ai donc bidouillé quelque chose, mais le résultat ne fait pas propre. Idem pour la ceinture, je n’arrive pas à comprendre comment arriver à un résultat nickel, c’est moche comme tout. De plus, la jupe a énormément d’ampleur, est très grande (et pourtant j’ai retaillé !!) et « lourde » à porter. La faute à la doublure, je me demande encore comment j’ai pu me lancer en voyant qu’il y avait une doublure alors que je voulais une jupe légère, aérienne…. Mais là ce n’est pas très agréable, et je trouve ça extrêmement dommage.

Août 2015 - 003-Jupe corolle

Au final, même si la jupe ne tombe pas mal, j’en suis très déçue et je ne me vois pas la porter. Je pense que je vais tout découdre, et refaire une jupe plus simple avec le tissu, une jupe corolle à ma sauce sans patron.

 Jupe corolle

Tissus pour la jupe corolle :
Coton à fleurs et carreaux (Toto tissu)
Popeline blanche (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Fermeture à glissière 22 cm

La Jupe dont on ne doit pas prononcer le nom

28 octobre 2015 at 22 h 40 min

Il y a des moments en couture où la seule envie qui vous vient est de jeter la machine à coudre par la fenêtre, de découper au ciseau et en mille morceaux ce que l’on vient de péniblement finir. Mon projet du jour est de ceux-là. Il n’y aura pas de photo car il ne sera jamais fini. J’avais décidé de réaliser la jupe à godets du livre Le Charme du style classique. Un modèle qui semblait long à faire, mais à ma portée.

Première erreur : choisir un tissu viscose. La découpe a été un cauchemar, les pièces n’étaient pas droites. Mais tant pis, une fois tout coupé il aurait été idiot de ne pas continuer non ? Deuxième erreur : persister malgré tout (quand ça part mal, ça s’arrange rarement ensuite). J’ai monté la jupe comme je le pouvais. J’ai réussi. J’ai posé sans trop de mal la fermeture à glissière invisible. Et au moment d’essayer l’horreur !! Rien n’était droit, tout était plissé, le bas de la jupe était simplement impossible à rattraper. Impossible n’étant pas trop mon mot de prédilection, j’ai quand même tenté de sauver du naufrage ce que je pouvais. Mais non décidément c’était foutu. C’est alors que j’ai compris que j’avais certainement inversé deux pièces qui se ressemblent mais qui bien sûr ne se cousaient pas là où je les avais cousues. Et inutile de penser à tout découdre car tout était surfilé.

Voilà donc un projet qui m’a pris du temps (pas moins de 5h ou 6h), coûté un beau coupon de tissu (3m de tissu quand même… heureusement que je l’avais eu un peu soldé) et m’a ôté un peu de confiance à moi. Je ne sais pas si je retenterai un jour ce modèle tant j’ai été déçue. Et si ça arrive, ce sera avec un tissu coton ! Et pourtant, mon tissu viscose était tellement joli et parfait pour cette jupe…

Comme il ne faut pas rester sur un échec, je me suis aussitôt remise en selle avec 2 nouveaux projets : une robe (avec une toile cette fois histoire d’être sûre de moi) et un projet d’une grande simplicité que j’ai déjà fait. Les photos bientôt !

Ensemble Anzu et Leiko

29 septembre 2015 at 10 h 55 min

Toujours pour offrir, j’ai cousu un ensemble complet pour une petite puce de 9 mois : jupe Anzu et cache-cœur Leiko, du livre Esprit kimono pour les petits. J’ai choisi deux modèles simples et déjà faits, ce qui fait gagner du temps car le patron étant déjà fait, il ne reste que la découpe des tissus et la couture.

La jupe Anzu tout d’abord, que j’aime toujours autant vu sa simplicité et son rendu. En velours milleraies à paillettes pour briller de mille feux ! Le 12-18 mois est toujours un peu trop grand pour les petites de 1 an…

Jupe Anzu

Pour le haut, je me suis décidée pour le cache-cœur Leiko. Pour le tissu, j’ai trouvé un tissu maillé avec un effet pailleté. Il n’est pas forcément facile à coudre, j’ai en plus dû le doubler car il est trop fin et transparent sinon. Et j’ai dû bien surfilé le tout. J’avais un peu peur car ce tissu était un peu extensible mais comme j’ai bien pris soin de faufiler ensemble extérieur et doublure, ça n’a finalement pas posé problème. Le rendu est très joli je trouve, même si malheureusement ça n’a pas trop de tenue. Pour les parementures, j’ai pris un reste de tissu violet qui contraste bien et s’accorde à la couleur de la jupe .

Cache-coeur Leiko

J’adore ce que donne l’ensemble, et la maman à qui je l’ai offert a apprécié aussi.

Jupe Anzu et Cache-coeur Leiko

Tissus utilisés pour la jupe Anzu :
Velours à paillettes (les Coupons de Saint-Pierre)
Coton fleurs (Butinette)
Autres fournitures :
Élastique 2 cm de large pour la taille.
Tissus utilisés pour le cache-cœur Leiko:
Maille pailletée (mercerie La mercière)
Coton violet (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Biais prune (mercerie Laines et Tissus)

Jupe aux couleurs de l’été

6 septembre 2015 at 13 h 08 min

Le mois dernier, j’ai eu envie de coudre plein de choses pour la puce. Il faut dire que l’été arrivait et que j’ai eu l’impression qu’elle avait tous ses vêtements de l’an dernier trop petits. Une petite incursion dans son armoire m’a démontré que ce n’était pas le cas… mais j’avais déjà découpé mon tissu.

Première cousette pour l’été : une petite jupe. Issue du livre Basiques pour petites filles de Yuki Araki. Taillée en 120cm, j’ai allongé/agrandit le patron légèrement vu que ça semblait être ce qu’il fallait pour la puce (qui fait plus de 140cm mais a la carrure d’une enfant de 120cm, soit 8 ans). Cela s’est révélé juste comme il fallait, et la puce était ravie de sa jupe. L’homme un peu moins, il n’aime pas du tout le tissu choisi. Il est pourtant chouette ce coton à grosses fleurs rouges non ?

Couture_2015-09-06_[2888]-15

Le charme du style classique : la jupe porte-feuille

19 mars 2015 at 13 h 54 min

Pour le concours du printemps des fées tisseuses, j’ai eu des idées plein la tête. Beaucoup… Trop… Au final, j’ai dû faire un tri. Cela m’a quand même motivé pour me coudre énormément de choses. Ce qui change car ces derniers mois c’est surtout pour les autres que j’ai cousu.

J’ai tenté un ensemble jupe/blouse pour ce concours. Pour la jupe, j’ai choisi un modèle simple et qui me tentait depuis un moment. Et pour lequel j’avais les tissus nécessaire : velours milleraies rouge acheté à la foire aux coupons, et coton rouge à grosses fleurs blanches acheté sur les Coupons de Saint-Pierre.

Février 2015 - 003-7

Ma fierté sur cette jupe : le biais posé de manière absolument impeccable ! Et vu la longueur ce n’est pas rien. Je pense avoir enfin (deux ans pour y arriver, je ne vais pas vite) compris comment faire pour avoir ce résultat. Et mes pinces sont réussies. La jupe me va très bien, mais l’homme la trouve trop longue. Il n’a pas tort mais chut, il ne faut pas le lui dire !

Jupe Anzu version hiver

12 décembre 2014 at 9 h 40 min

Une nouvelle jupe Anzu faite pour le Noël de ma cousine de un an. Pour le tissu, j’avais un reste de la jupe-culotte faite pour la puce l’an dernier. Il est beau, mais qu’est-ce qu’il est pénible à coudre ! Il s’effiloche de partout… Un résultat toujours aussi joli pour ce modèle que j’aime énormément.

Jupe Anzu

Cette fois-ci, j’ai eu beaucoup moins de mal à répartir les fronces, par contre le fait que le tissu s’effiloche a été problématique. J’ai tout surfilé à l’intérieur pour un résultat propre, mais ce n’est pas encore ça. Cousue en 12/18 mois, je pense que ma petite cousine n’a dû la mettre qu’à 2 ans car en effet, ça taille un peu grand.

Tissus utilisés pour la jupe Anzu :
Prince de Galles violet à carreaux (mercerie Laines et tissus)
Coton rose (mercerie Laines et tissus)
Autres fournitures :
Élastique 2 cm de large pour la taille

Une petite jupe

9 novembre 2014 at 12 h 11 min

Cette année, pour Noël, je me lance dans les cadeaux faits main pour les petits !! Donc couture couture et couture !! Ma première réalisation est pour la nièce de mon homme. Je voulais un modèle simple mais ayant quand même un petit truc en plus (et non en plume !) et c’est un modèle du livre Basique pour petites filles que j’ai retenu. Une jupe, une surjupe, avec un ruban permettant de « régler » la surjupe.

Pour les tissus, c’est du coton rose pour la jupe (reste de tissus de ma maman) et joli velours milleraies pour la surjupe (encore une trouvaille de ma dernière incursion à la foire aux coupons).

Mon grand regret pour ce modèle est d’avoir utilisé ce tissu rose pour la jupe. Il s’effiloche beaucoup malgré le surfilage. J’ai donc surfilé au niveau de la ceinture et coupé avec mon ciseau cranté. Le rendu n’est pas aussi propre que je l’aurais voulu, mais j’espère que la jupe plaira quand même. Autre projet prévu pour la même petite fille : un bloomer en version hiver !!

 Septembre 2014 - 002

Couture simple pour enfants sages : la jupe d’hiver

19 octobre 2014 at 10 h 00 min

Voilà l’un des modèles que j’ai apprécié dans le livre Couture simple pour enfants sages. Cousue pour une petite de 3 ans assez grande j’ai choisi de la faire en 4 ans. Elle était un peu longue quand je l’ai offert en avril, mais vu la vitesse à laquelle la petite grandit elle doit l’avoir pile comme il faut maintenant. Le tissu est un velours milleraies que j’ai déjà utilisé plusieurs fois, et le bas a été réalisé avec une chute de coton qui me restait. Plutôt réussie, et relativement simple à coudre. J’ai juste eu un loupé sur le nœud que j’ai oublié de refaire avant d’offrir la jupe !!

Avril 2014 - 001