Élégance et sobriété : la tunique n°5

1 novembre 2017 at 12 h 30 min

Toujours cet été, j’ai décidé de me lancer dans un modèle très souvent vu sur internet du livre Elégance et sobriété : la tunique n°5.

J’avais vu énormément de versions différentes, et j’avais envie de me lancer dans un modèle japonais avec des pinces. C’est souvent l’élément compliqué de ces patrons, car les japonaises ayant une morphologie différente de la notre, le buste et les pinces sont souvent à modifier. J’ai suivi des indications pour rectifier le patron et je me suis lancée.

Le moins qu’on puisse dire c’est que c’est un raté. Je ne sais pas comment je m’y suis prise, mais avec mes rectifications le buste est beaucoup trop long. Et comme j’avais lu que le modèle était trop ample, j’ai réduit pour avoir moins de fronces… beaucoup trop réduit, car c’était alors trop serré ! J’ai essayé de rattraper le coup en ajoutant des fentes sur les côtés. Fentes qui sont malheureusement trop longues…

Bref, le résultat n’est vraiment pas à la hauteur, et pas mettable en dehors de la maison.

 

Je ne suis cependant pas découragée, je pense refaire ce modèle sans modification, je suis certainement qu’il tombera bien mieux.

Tissu pour la tunique :
Coton à fleurs (stock)
Autres fournitures pour la tunique :
Biais satin blanc (mercerie Laines et Tissus)

Élégance et sobriété : encore une tunique 21

29 octobre 2017 at 13 h 11 min

Toujours motivée pour coudre des petits hauts pour moi afin de garnir mon placard pour la mi-saison. Ce sera une nouvelle tunique 21 du livre Élégance et sobriété.

Déjà réalisée à 2 reprises, je me suis lancée dans une nouvelle version. J’avais acheté un tissu à carreaux que j’aimais beaucoup et que je voyais parfaitement pour cette tunique.Comme toujours avec ce motif, le plus dur est de bien réfléchir pour que les raccords soient bons.

Je ne me suis pas trop ratée sur ce coup-là (regardez comme les manches sont bien raccordé à la tunique !) Pour l’avant, après une patte de boutonnage et une fermeture avec des liens, j’ai voulu tenter une goutte, sobre mais avec un beau rendu.

Si j’ai un regret sur cette tunique, ce serait de ne pas avoir « croisé » l’empiècement haut devant. Le rendu aurait été plus sympathique. Néanmoins, je suis très satisfaite et je sais que ce en sera pas la dernière fois que je tenterai ce modèle !

Tissu pour le sac à dos chien enfant :
Coton à carreaux (Toto Tissus)

Mes modèles de couture : le top (oui encore !!)

24 octobre 2017 at 12 h 07 min

Ce top, je l’ai déjà fait 2 fois pour la puce. Et à chaque fois, elle l’a mis, remis et re-remis. Bref, il est simple, passe-partout, confortable… Comme elle avait encore besoin de hauts pour l’été, j’ai donc ressorti ce modèle (qui soit dit en passant ne pourra peut-être pas être refait l’an prochain, la puce étant maintenant presque trop grande…)

Toujours facile à coudre. Ma galère cette fois-ci a été le biais : j’ai voulu le faire dans le même tissu que le haut, et ce tissu est du polyester bien glissant, j’ai donc eu un peu de mal. C’est un reste de tissu que j’avais utilisé pour me coudre une tunique, et j’avais déjà pesté la dernière fois pour la même raison. Néanmoins, le reste a été vite réalisé. j’ai ajouté un bouton sur l’avant pour le différencier du dos.

Encore une fois, elle l’a porté tout l’été. Et comme on a vu sa cousine de 5 ans durant les vacances et que je voulais lui coudre quelque chose, j’ai décidé de faire une robe sur le même modèle : ainsi elles seraient heureuses d’avoir un vêtements presque pareil !

J’ai rajouté une dentelle en bas pour faire jolie, la taille était idéale !

Tissu pour le top :
Tissu à pois (Butinette)
Autres fournitures pour le top :
Bouton (stock)
Tissu pour la robe :
Tissu coton à fleurs (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures pour la robe :
Bouton « pomme » (Noz)
Dentelle (mercerie Laines et Tissus)

Miss Couture : le top à plis

29 août 2017 at 11 h 45 min

Et voilà encore et toujours un petit haut estival pour la puce. Cette fois-ci, j’ai choisi le top à pli du livre Miss Couture. Modèle qui n’est malheureusement pas mis en valeur dans l’ouvrage je trouve.

Pour le tissu, j’ai encore pioché dans les tissus que la puce aime et choisi un reste de celui utilisé pour confectionner ma jupe ratée. J’ai fait le patron en taille 128 rallongé en 140cm. C’est une fois le tissu coupé que je me suis rappelée que non, la puce ne mesure plus 140cm mais au moins 10 de plus ! Tant pis. Je couds le tout et s’il faut rallonger, je me débrouillerai d’une manière ou d’une autre.

Le top en lui-même est vraiment simple à patronner, découper et coudre (il ne comporte que 2 pièces, heureusement que c’est simple et rapide !) Je me suis trompée dans la couture du premier pli, et j’ai eu du mal à comprendre comment faire les suivants. Mais réparer mes erreurs n’a pas pris plus de 10 minutes. Au final, je n’ai pas mis plus d’une heure pour faire cette cousette. Décidément, j’aime énormément ce tissu et je trouve que ça rend très bien avec ce top !

L’essayage a montré que le top est pile à la longueur qu’il faut (allez, pour être honnête je dirais que quelques centimètres de plus n’auraient pas été de trop). Par contre, problème non prévu : il était beaucoup trop serré au niveau de la poitrine ! Aaarrg. Qu’à cela ne tienne, je rectifie en échancrant d’avantage au niveau de l’emmanchure. Ce top serre encore un peu mais il plait à la puce : encore une réussite !

Tissu utilisé pour le top à plis :
Coton à fleurs et carreaux (Toto tissu)
Autres fournitures utilisées pour le top à plis :
Biais violet (mercerie Laines et Tisus)
Boutons pression (mercerie Laines et tissus)

Little Girl : la robe R version tunique

11 août 2017 at 19 h 38 min

On continue dans les cousettes faites pour la puce pour l’été dernier : une tunique inspirée du livre Little Girl. Cette fois-ci, j’ai choisi un modèle que j’ai déjà cousu pour une de mes cousines. J’ai cependant transformé la robe en tunique car la puce est à un âge où les robes… bref, où on n’aime plus trop les robes ! Elle m’a d’ailleurs bien répété : pas de jupe ou de robe ! Cette année c’est un autre discours, elle voulait une robe. Bref…

Le tissu a été sélectionné par la puce. A ma grande surprise, son choix s’est porté sur un vichy rouge tout simple. S’il était dans mon stock, c’est qu’il me plaisait, mais j’avoue que je ne l’aurais pas forcément utilisé pour faire un haut ! Et encore moins pour coudre quelque chose pour la puce.

Le patron a été fait très vite, le tissu coupé très vite. Une fois cela fait, je me suis de suite rendue compte que… et oui comme quasi tous les autres modèles du livre, c’était trop large ! Vraiment beaucoup beaucoup trop. J’ai donc recoupé et réduit l’ampleur d’au moins 4 cm. Et en surjetant les côtés, le drame est arrivé : j’ai fait une bêtise, et déchiré le tissu. Perdu pour perdu, j’ai décidé de recouper encore, et de modifier la ligne générale du bas. Au pire, si c’était trop petit pour la puce cela servirait à une des petites filles de mon entourage. Et je dois avouer qu’une fois fini j’ai eu le sentiment que la puce n’arriverait pas à l’enfiler car trop étroit pour elle.

Contrairement à la version précédente où j’avais utilisé un biais pour border l’encolure, j’ai cette fois-ci suivi le modèle du livre et choisi une dentelle toute simple.

Et voilà, fin du suspense : la puce a une tunique qui lui va juste pile comme il faut ! Il y a encore une petite marge sur les côtés qui fait que ce n’est pas trop étroit et qu’elle s’y sent à l’aise. Je dirais même plus : elle a A-DO-RE cette tunique et sautait littéralement de joie en l’essayant. Lorsque je lui couds quelque chose, je sais de suite si elle va le porter ou pas : là c’est sûr, ça a été son must des beaux jours !!! Je ne vous raconte pas le drame que ça a été cette année quand elle a voulu le remettre et qu’il s’est déchiré car trop petit.

Tissu utilisé pour la tunique :
Coton vichy rouge (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures utilisées pour la tunique :
Dentelle (mercerie Laines et Tissus)
Fermeture à glissière invisible (mercerie Laines et Tissus)

Little girl : la blouse B

8 août 2017 at 19 h 20 min

Voici encore une cousette issue de l’excellent livre Little Girl. Cette blouse me faisait de l’œil depuis longtemps déjà. J’ai fait le patron en taille 120cm, sans jamais trouver le temps et le tissu pour faire une jolie robe pour la puce. Cette année, je me suis lancée mais avec la version blouse.

Le patron a été très simple à faire : taille 130cm rallongé en 140cm car la puce est fine et grande. J’ai choisi un coupon de tissu acheté à la foire aux coupons (décidément, j’achète un peu trop à ces foires aux coupons, ça remplit énormément mon stock !!) Le problème avec ce tissu c’est qu’à la base il ne plaisait pas trop pour à la puce, mais parmi les tissus qu’elle avait sélectionnés aucun n’aurait convenu pour ce modèle (ou alors je n’avais pas assez de métrage). Le tout a été assez vite cousu car il n’y a aucune difficulté particulière. J’ai trouvé que le nœud faisait un peu trop « fillette » pour la puce, et je l’ai remplacé par des boutons pression. Choix largement approuvé par la principale intéressée ! Le résultat me plait davantage et donne une blouse un peu plus moderne et passe-partout.

Je dois cependant faire un reproche aux patrons de cet ouvrage : les modèles sont presque toujours très évasés, et ont un côté bouffant qui peu parfois rebuter. Par ailleurs, les manches papillons sur ce modèle sont très particulières, et ni la puce ni mon chéri ne les ont appréciées ! Qu’à cela ne tienne, avec un bouton pression et une petite astuce, le modèle redevient très classique et plait beaucoup à la puce ! Et le tissu qu’elle ne trouvait pas beau à la base lui convient très bien sur ce modèle ! Et en plus ça lui va bien, que demander de plus ?

Tissu utilisé pour la blouse :
Tissu coton à motifs (mercerie Laines et tissus)
Autre fournitures :
Boutons pression (mercerie Laines et Tissus)

Petites filles à croquer : La tunique

12 mai 2016 at 8 h 13 min

Tout comme l’an dernier la puce a besoin de vêtements pour cet été, beaucoup de ceux de l’an dernier n’étant plus à sa taille. J’ai donc décidé d’employer mon énorme stock de tissu pour lui confectionner quelques petites choses (4 au compteur jusqu’à maintenant… et encore quelques unes à venir !!)

J’ai commencé par une tunique mi-saison. Le modèle a été vite trouvé : il s’agit de la tunique du livre Petites filles à croquer de Yuki Araki. j’ai déjà réalisé plusieurs modèles de cet ouvrage, et j’ai à chaque fois été agréablement surprise par le rendu et le tombé.

Tunique Petites filles à croquer

Le tissu choisi est l’un de ceux que je me réservais, mais qui a tellement plu à la puce que j’ai décidé d’en sacrifier une partie pour elle. J’ai de nouveau utilisé ma surjeteuse, et décidément, c’est une réussite ! Très pratique à utiliser, avec un rendu très propre. Fini les coutures intérieures qui s’effilochent et font moches !!

Comme toujours avec cet ouvrage, les finitions sont très bien, et c’est très agréable de patronner et de coudre car il n’y a pas d’erreurs.

Tunique petite filles à croquer

Cela ne se voit pas sur la photo, mais le tissu utilisé est bien bleu et non vert !

Tissus utilisés pour la tunique :
Tissu coton bleu à petites fleurs jaunes (Coupons de Saint-Pierre)
Autres fournitures utilisées pour la tunique :
Fermetures brandebourgs (mercerie Laines et Tissus)

Le top Liliane

12 novembre 2015 at 21 h 44 min

Le livre Un été couture de République du Chiffon propose plusieurs modèles très sympathiques. J’ai opté pour l’un des plus simples : le top Liliane. J’avoue que je vais très certainement tenter dans un avenir plus ou moins proche le robe Marie ou la robe Mélanie qui me plaisent beaucoup.

Le top Liliane n’est pas très compliqué à fair. Il se compose d’assez peu de pièces, le patron est vite réalisé, les pièces vite découpées.

Le plus gros problème que j’ai rencontré dans la confection de ce top est qu’il est trop court !! Vraiment trop court, on voyait mon nombril. Impossible à porter tel quel. J’ai donc bidouillé pour le rallonger et ma foi, il tombe impeccablement bien ! Voilà qui est une leçon pour m’apprendre à faire une toile plus régulièrement plutôt que de me lancer bille en tête !! D’autant qu’en parcourant divers blogs après coup, j’ai vu que nombre de couturières avaient eu le même souci que moi. Dommage que le livre ne précise pas où arrive le bas du top…

Mes modifications : j’ai posé des boutons pression dans le dos plutôt que de coudre des nœuds, j’ai mis du biais aux manches, et bien entendu une bande supplémentaire en bas pour rallonger ! Pour le tissu, après avoir longtemps hésité dans mon choix, je me suis finalement décidée pour un coton à mini carreaux violets.

Top Liliane

C’est un modèle tout simple que je referai certainement car on peut le customiser à volonté. Par contre, la prochaine fois j’abaisserai les pinces qui sont un poil trop hautes pour moi.

Top Liliane

Tissu utilisé pour le top Liliane :
Coton violet à petits carreaux (Toto tissus)
Autres fournitures :
Biais (mercerie Laines et Tissus)
8 boutons pression

Une nouvelle tunique 21 !!

7 novembre 2015 at 9 h 12 min

Les Fées tisseuses ont lancé un nouveau concours en septembre. Le thème : les bonnes résolutions de la rentrée ! Des bonnes résolutions, j’en avais beaucoup et des idées de couture en rapport avec également !

Avec l’homme de la maison, on a décidé de se reprendre des cours de japonais. La cousette idéale pour coller à cette résolution m’est apparue tout de suite : utiliser un patron japonais, et un tissu japonais ! J’avais les deux à la maison, je me suis donc lancée très vite.

J’ai voulu refaire le modèle de tunique n°21 du livre Élégance et sobriété déjà réalisé il y a quelques mois, en apportant pas mal de petites modifications simples. Cette fois-ci, j’ai supprimé les fronces pour préférer un pli creux (qui malheureusement n’est pas assez marqué, le rendu de ce que j’ai fait ne me convainc pas). J’ai remplacé les manches 3/4 du modèle de base par des manches longues, boutonnées au bout afin de pouvoir porter ma tunique en hiver et à la mi-saison. La goutte et le cordon du haut ont été supprimés car j’ai préféré coudre une fente indéchirable accompagnée de boutons. Et j’ai ajouté un passepoil blanc sur le devant.

Aucune difficulté particulière à noter. Les fentes indéchirables m’ont pris un peu de temps mais une fois que j’ai compris comment faire, ça a été tout seul.

Tunique 21 du livre Elégance et sobriété

Et tadaaaa !! Une superbe tunique parfaitement portable en toutes occasions. Un peu trop longue malheureusement, mais ce n’est pas un gros défaut car si c’est rectifiable si j’ai envie. Carton plein à la maison car mon homme et la puce ont adoré !

Tunique 21 du livre Elégance et sobriété Tunique 21 du livre Elégance et sobriété

Tissu utilisé pour la tunique 21 version japonaise :
Coton japonais (A Little Mercerie)
Autres fournitures :
Passepoil blanc (mercerie Laines et Tissus)
4 boutons (Noz)

Gilet Yasuo, le retour

16 octobre 2015 at 14 h 53 min

J’ai eu envie de coudre des petites choses pour offrir aux petits de mes amies de lycée que j’avais invitées à la maison. Pour un petit mec de 3 ans, je me suis décidée pour le gilet sans manches Yasuo du livre Esprit kimono pour les petits. J’ai sorti des coupons achetés à la foire aux coupons à la mercerie à côté de chez moi : tissu polaire pour l’extérieur, et coton à motifs pour l’intérieur.

Ce modèle est très simple à faire et taille idéalement contrairement à d’autres de l’ouvrage . Je n’ai pas joué sur le côté réversible, car ce n’était pas une réussite la dernière fois. Et j’ai remplacé les boutons par des pressions car je trouve que c’est plus pratique (et j’ai un peu honte de le dire, bien plus simple à poser !!)

Gilet Yasuo

Tissus utilisés pour le gilet Yasuo :
Polaire bleu à pois (mercerie Laines et Tissus)
Coton motifs animaux (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
4 boutons pression