Le costume d’infirmière

8 octobre 2014 at 18 h 09 min

Un vendredi soir de mars, tout était calme dans la ville. Jusqu’à ce que la puce nous apprenne que moins d’une semaine plus tard aurait lieu le carnaval de son école, et qu’il lui fallait un déguisement, « maison » s’il vous plaît !!! Et auquel les enfants doivent participer. De quoi s’arracher les cheveux.

Après une tentative avortée de Petit chaperon rouge, la puce s’est finalement décidée pour un costume d’infirmière. Infiniment plus simple à faire ! Elle aime bien m’aider, elle a pu y participer en cousant un peu. J’ai trouvé un modèle que le site de Petit Citron : il s’agit d’un tablier simple, idéal pour être cousu rapidement. Modèle qui n’a d’ailleurs pas emballé la puce quand elle l’a vu !! Une fois commencé à assembler elle vient zieuter et me sort « wouhaa, mais c’est super joli en fait ». Ben oui mamz’elle !! Je l’ai monté assez vite : ayant auparavant galéré sur un tablier, je savais exactement comment faire et n’ai pas perdu de temps.

J’ai cousu une coiffe sur le modèle d’un bandeau à cheveux, rajouté de la feutrine pour faire les croix et roulez jeunesse ! Alors, elle est pas belle notre Florence Nightingale ?

Mars 2014 - 001 - Copie

Costume de Sangoku

4 octobre 2014 at 22 h 16 min

Il y a quelques mois, le cousin de l’homme m’a demandé de coudre un costume de Sangoku pour l’anniversaire de son second. Un p’tit gars de 10 ans passionné, comme plusieurs générations de garçons, par Dragon Ball. Hé oui, les combats, le dépassement de soi, ça plaît à tous ! Aux filles aussi d’ailleurs, je sais que j’adorais cette série étant petite. Mais je suis sectaire, je n’aime que Dragon Ball, mais pas le Z ou le GT, vraiment trop axés sur les combats à mon goût.

Bref. Pour en revenir au costume, j’avoue avoir été d’abord un peu affolée et perplexe. Comment le réaliser ? En étais-je vraiment capable ? Au cours d’un week-end avec les cousins, je me suis rendue compte que le p’tit mec avait la même taille et la même carrure que la puce. Légèrement plus grand, légèrement plus étoffé, mais ça m’a rassuré car j’avais un modèle que finalement je connaissais bien.

J’ai trouvé le tissu, adapté des patrons (un pantalon adapté d’un bas de pyjama tiré du livre Créations à coudre pour la nuit, et un haut inspiré d’un haut de pyjama du même livre). Le bas a été très facile et rapide à faire. J’ai eu beaucoup plus de mal avec le haut. J’avais modifié le patron mais sans penser que le biais que j’allais poser sur l’envers de l’encolure et des emmanchures allait faire si vilain, avec des plis, des arrondis si compliqués à faire. Le rendu était assez peu esthétique. Ce serait à refaire, je me débrouillerais autrement. On apprend de ses erreurs…

J’ai fait essayer le tout cousu à la puce. Cela lui était légèrement trop grand, ce qui était parfait pour le futur possesseur du costume ! Un petit transfert sur tissu pour faire le kanji « Kame » présent sur le dos et le devant de la tunique, et c’était bon ! Offert à l’occasion de son anniversaire, le costume s’est avéré lui aller comme un gant, peut-être un poil trop petit au niveau du haut, mais correct.

Costume de Sangoku Costume de Sangoku

Je précise que sur les photos, on a l’impression que le pantalon est un short, c’est juste qu’il est attaché au cintre et est caché par la tunique.

Pour la petite anecdote, la puce s’est demandé à quoi correspondait ce costume, et comme elle est en âge on a décidé de lui faire découvrir cette série. Depuis, elle est accro et regarde ses 2 à 3 épisodes par jour !!!

Tissus pour le costume de Sangoku :
Coton orange (Butinette)
Coton bleu (stock de ma maman)
Autres fournitures :
Biais orange (mercerie Laines et Tissus)
Élastique 2 cm de largeur
Papier transfert pour tissu (Carrefour)