Cape Tamika

19 mars 2016 at 20 h 33 min

Le livre Esprit kimono pour les petits est toujours une mine d’or pour trouver des modèles jolis, simples et rapides à réaliser pour les petits bouts. Ma cousine ayant 2 ans, j’ai choisi de lui coudre la cape Tamika que je n’avais encore jamais essayé.

Cape Tamika

Elle a été réalisée très vite car le patron comporte peu de pièces et est très facile, et c’était un bonheur à coudre. J’ai cependant manqué de temps (normal quand on s’y prend 5 jours avant Noël pour coudre 6 cadeaux au moins !!) et j’ai zappé l’étape « capuche ». Ca tombe bien vu que cet hiver a été plutôt clément !

Le tissu a été une fois de plus choisi dans mon stock : un joli (et très violet !) caban très agréable à travailler. Pour l’intérieur, j’ai utilisé un coton tout simple. J’ai utilisé des boutons pression plutôt que ceux en tissu présentés par l’auteur car pour les avoir déjà fait, je sais qu’il faut du temps, ce qui me manquait. J’ai de nouveau rehaussé le tout avec un appliqué en strass motif chat, qui m’a posé bien du souci car il a été très compliqué de le faire tenir sur le caban !! Je crois bien d’ailleurs que le chaut a perdu une oreille.

Cape Tamika

Cape Tamika

Au final, la cape tombe impeccablement bien !

Tissus utilisés pour la cape Tamika :
Tissu caban violet (Coupons de Saint-Pierre)
Tissu coton à fleurs (Butinette)
Autres fournitures utilisées pour la cape Tamika :
Boutons pression (mercerie Laines et Tissus)
Appliqué strass (Noz)

Manteau or not manteau ?

17 septembre 2015 at 10 h 14 min

Cette année, il a été très difficile de trouver un joli manteau pour la puce. La mode pour les enfants, c’est les doudounes !!

9_p

Et rien à faire, l’homme et moi trouvons ça moche. Lui est encore plus catégorique que moi car il y en a certaines qui me paraissent plutôt sympas. Nous sommes tous les deux d’accord sur le fait que nous aimons les trenchs, mais ce n’est pas assez chaud pour l’hiver. Et puis nous avons acheté une petite merveille de coupe-vent cet été, qui peut très bien faire la mi-saison.

91l5ISlocKL._UY550_

Coupe-vent Catimini

Alors que faire ? C’est là que l’idée à commencé à trotter de lui faire le manteau. En en cherchant, j’ai trouvé un modèle qui nous a bien plu : le manteau origami de Lalimaya !

le-manteau-origami-pour-enfant1 le-manteau-origami-pour-enfant

Après cette découverte, nous avons trouvé le manteau-perle rare (sur le site de La Halle, tout simplement !) donc je n’aurais pas à sortir la machine, mais vu que ce modèle existe en version adulte, je me garde le projet sous le coude, pour moi !

 le-manteau-origami-pour-enfant3

Gilet sans manches, version p’tit mec

28 décembre 2014 at 12 h 25 min

Et voici ma dernière création couture pour Noël : un gilet sans manches pour mon petit cousin. Il a 4 ans, et je ne savais pas trop quelle taille coudre. J’ai opté pour du 6 ans sans marges de couture car vu le gabarit du papa, le petit était peut-être sur le même moule. Et j’ai bien fait !

Extérieur en tissu polaire, intérieur coton à fleurs. J’ai ajouté un appliqué tout prêt acheté à Noz pour donner une touche un peu moderne.

Couture20144476

Modèle très simple fait en 2h. La seule galère que j’ai eue est venue du tissu à carreaux. J’ai eu du mal à faire les raccords dans la mesure où le coupon qu’il me restait était assez réduit. Mais au final j’y suis arrivée et je n’en suis pas peu fière ! J’ai choisi de ne pas mettre de ruban mais de fermer le gilet par une bride et un bouton.

Couture20144483 Couture20144479

Et j’ai surpiqué tout le tour même si ce n’était pas indiqué dans le modèle car je trouvais que sinon le gilet ne se tenait pas. Et si vous vous posez la question, en effet les lignes verticales ne sont pas droites, mais c’est le tissu qui était comme ça !

Couture20144480

Swap calendrier de l’Avent (12) : la cape

24 décembre 2014 at 9 h 08 min

Lors de chaque swap, on essaie de coudre ce qu’on appelle « une grosse pièce », à savoir une réalisation qui soit en taille soit en temps de réalisation est la plus belle pièce à nos yeux. Pour ce swap, ça a été une cape. J’ai pris le modèle dans le livre Un hiver de couture (déjà utilisé pour le tablier pas convaincant).

Le tissu est le seul que j’ai acheté : c’est du caban (quasiment donné sur Les Coupons de Saint Pierre lors d’une promo). Très agréable à travailler, le seul souci est qu’il est violet ! J’aime bien, ma swappée aussi mais ça ne plaît pas à tout le monde. J’ai choisi la version col claudine plutôt que la version capuche qui faisait moins fine et jolie selon moi. J’ai doublé l’intérieur (aucune explication donnée sur comment faire, alors qu’il est évident que le modèle présenté à l’intérieur l’est !!!) avec du tissu coton rose à pois. Et j’ai customisé avec un appliqué champignon et des feuilles métal cousues pour rester dans le thème!

couture20144220

La cape paraît immense sur moi et c’est normal : c’est du 42 alors que je fais plutôt du 36/38. Le patron m’a encore donné du fil à retordre (décidément, ce livre est une plaie pour ça !!) J’ai faufilé avant de coudre et là je me suis rendue compte que c’était bien trop grand (encore plus que sur la photo !!) et trop long aussi. J’ai donc recoupé en bas pour raccourcir de 10cm environ (et c’est encore trop long !). Quant à l’amplitude, j’ai augmenté la marge de couture pour la réduire car cela faisait immense. Le col claudine est trop grand aussi je trouve mais j’ai laissé tel quel. J’ai regretté de ne pas faire une ceinture plus travaillée, celle que j’ai cousue n’est pas très jolie je trouve…

Au final, la cape est plus travaillée qu’une simple cape car elle comporte 8 pièces (et autant pour la pour la doublure). Je l’ai cousue assez vite et sans trop de difficultés, le manque d’explications pour monter la doublure ne m’a pas gênée tant que ça. J’aime beaucoup le rendu final, et si j’ai un jour le temps, pourquoi ne pas m’en faire une à ma taille ?

couture20144212bis couture20144214bis

Une cape (de petit chaperon rouge ?)

17 novembre 2014 at 15 h 01 min

Le livre Grains de couture pour enfants d’Ivanne Soufflet est littéralement encensé par les couturières qui portent aux nues ces modèles. Pour avoir feuilleté ce livre que possède ma médiathèque, je suis quant à moi beaucoup plus sceptique. Mis à part deux modèles plutôt sympathiques, le reste me semble laid, trop grand, importable par des enfants. Certains modèles font vraiment clown… Et en plus, je trouve que c’est trop compliqué et long à faire pour un enfant qui ne va pas porter le vêtement très longtemps.

Malgré cela, j’ai tenté l’un des deux modèles que j’ai aimé pour offrir au petit d’une amie pour son baptême : la cape Syrma. Une création notée facile et plutôt jolie à regarder. Je l’ai cousue en 4 ans, avec un coupon de suédine rouge très joli. Pour les boutons, j’ai récupéré ceux qui étaient sur un tee-shirt de la puce bon pour la poubelle. Et j’ai décidé de garder les pattes sur les côtés et le dos qui font le petit plus du modèle.

Une fois cette cape cousue, je vous assure que ma réaction a été « plus jamais, plus jamais Grains de couture » !! Ça a été une véritable horreur à coudre. La parementure au niveau du col était désastreuse. J’ai bidouillé pour que ça donne quelque chose de correct et malgré ça, le rendu n’est pas impeccable. Le col a été lui aussi plus que galère à monter et ne tombait pas bien. Quant au pli du dos, lui aussi m’a donné des sueurs froides. Mais cela venait peut-être de moi.

Juillet 2014 - 006

Et enfin, une fois fini, l’homme me dit « c’est joli mais trop petit ». Hé oui, cousue en 4 ans, il était impossible pour un petit de cet âge d’y passer la tête. J’ai donc dû découdre l’avant pour tenter de gagner quelques tous petits centimètres. Au final, je crois que la cape sera portée par le frère du petit pour qui je l’ai cousue à la base. En photo le résultat paraît excellent, mais il n’en est rien en vrai… Même si mon amie a été ravie au possible de ce cadeau (mais elle n’a pas mon œil critique !!)

 Juillet 2014 - 005

Et en plus, le tissu a déteint sur ma machine à coudre qui a rosi pendant quelques temps…

« Plus jamais Grains de couture !! »

Ma petite couture : la cape de bain

13 octobre 2014 at 18 h 53 min

J’ai trouvé le modèle dans l’ouvrage Ma petite couture (quand je dis que c’était une vraie mine d’or !!) J’ai faite la première à mes débuts pour le petit d’une amie qui venait de naître. J’ai un peu galéré avec le biais (les biais, c’est ma bête noire), surtout au niveau de la capuche. J’ai customisé avec un Totoro en appliqué.

Mai 2013 - 001-3 Mai 2013 - 008-2

Au final, je me suis rendue compte que la cape était 10 fois trop grande (1m de côté… forcément !) car elle allait à la puce qui à l’époque avait 7 ans !! Mais mon amie était très heureuse car les capes du commerce sont apparemment souvent petites. Inspirée, j’ai aussi bidouillé un gant maison sans patron, qui n’était pas une grosse réussite…

J’ai aussi appris en confectionnant cette cape qu’il fallait être vigilant dans le choix du tissu éponge car il en existe différentes qualités. Celui que j’ai choisi pour cette création était juste parfait, beau et moelleux.

Mai 2013 - 001-1

Comme il me restait un coupon assez grand de tissu éponge et que je veux au maximum écluser les tissus que j’ai en stock, j’ai décidé de faire une cape de bain pour ma nièce. J’avais acheté un énorme rouleau de biais chez Noz avec des petits dessins mignons, bref j’étais parée pour coudre ! Je l’ai réalisée en moins de 2h. Pour l’appliqué, j’ai craqué pour celui d’une baleine simplissime à faire mais avec rendu très joli. Cette cape était moins grande que la précédente (70cm) et du coup était idéale pour un cadeau de naissance !

Mars 2014 - 002

A propos d’appliqué, je tiens à remercier l’homme de ma vie qui a la gentillesse de me les dessiner. Je suis nulle en dessin, il s’y colle donc à chaque fois, et avec le sourire (il faut dire que je tente quand même à chaque fois un dessin qu’il trouve « pourri » et qui le fait bien rire). Un amour d’homme…

La cape pour bébé

13 octobre 2014 at 18 h 43 min

J’avais trouvé le modèle sur le site Blue Marguerite. Apparemment pas très compliqué, il fallait néanmoins faire le patron soi-même. J’ai acheté le tissu (intérieur polaire, extérieur en laine bouillie qu’il me restait d’une couverture), demandé à l’homme de me dessiner l’appliqué et j’ai fait carburer la machine. J’ai vraiment galéré pour monter la capuche au col. J’ai dû reprendre cette partie je ne sais combien de fois. Je me demande encore comment j’y suis arrivée…

L’ouverture pour passer la tête s’est révélée bien trop petite au final, alors que la cape était très grande. J’ai dû reprendre le tout en créant une ouverture et en ajoutant une bride. Et là ça allait parfaitement !!

Mai 2013 - 009-1 Mai 2013 - 009-2