Swap calendrier de l’Avent (1)

1 décembre 2014 at 9 h 12 min

Le swap nouveau est arrivé !! Inutile de dire que je me suis inscrite sans trop cogiter cette fois-ci tant j’avais aimé le précédent, et ce malgré le travail colossal, titanesque que le thème allait m’imposer (mais il faut dire que c’est une période où j’allais avoir besoin de me changer les idées).

swap-banniere-476d8fd

Le fameux thème est donc celui du calendrier de l’Avent. 24 cadeaux à faire, et tenter au maximum de faire du fait maison (oui, bon, j’avoue que pour ma part je n’ai pas non plus tenté l’impossible !!) Et pour compliquer les choses (parce que sinon c’est pas drôle), des cadeaux à faire en fonction de trois thèmes sur « l’enfance » choisis par ma swappée. J’ai eu de la chance, ses sujets m’ont inspirée tout de suite, et elle avait pas mal de goûts en commun avec moi, donc je n’ai quasi rien eu à acheter en tissu.

Pour le calendrier en lui-même, j’ai fouillé le net et Pinterest pour finalement me décider pour un modèle avec des sacs de différentes tailles, accrochés à un cintre. Pas top, mais je voulais quelque chose de simple à faire (et comme il y a des gros cadeaux, impossible de faire un calendrier différemment). Pour indiquer les jours, j’avais acheté des étiquettes à Noz il y a bien un an, il y en avait 24 : juste parfait !

Les sachets ont été ultra simple à faire, mais j’avoue qu’il ne faut pas trop regarder les finitions. Je ferai un tuto peut-être un jour pour expliquer comment je les ai cousus car j’ai eu énormément de mal à trouver un modèle aussi simple et rapide à la fois. Les tissus choisis sont des coupons qu’il me restait, ou des coupons donnés par ma maman. Vert et rouge, des couleurs bien « Noël » ! Je suis contente d’avoir réussi à faire le calendrier moi-même plutôt que de faire simplement des paquets cadeaux.

couture20144192 couture20144196

Place aux créations dans les jours qui viennent !!

Pour les curieux(ses) vous pourrez compter, il y a bien 24 cadeaux !!!

Masses critiques sur Babelio

8 octobre 2014 at 12 h 06 min

Masses critiques

Sur le site Babelio sont régulièrement organisées des « Masses critiques ». Le principe est simple : n’importe qui choisit dans une liste d’ouvrages ceux qu’il aimerait lire. Un tirage au sort est effectué et si vous êtes chanceux, vous recevez l’un des livres choisi gratuitement. Vous avez ensuite un mois dès la réception de l’ouvrage pour en effectuer une critique sur le site. Bonne ou mauvaise, peu importe pourvu qu’elle soit fournie (pas de « ce livre était super génial » tout simple, il faut argumenter). Les conditions pour participer sont simples : il faut juste être inscrit sur Babelio et y avoir déjà publié des critiques.

Les éditeurs y trouvent un grand intérêt à mon avis, car cela leur permet d’avoir des critiques rapidement, et de donner une certaine audience à un ouvrage. En tout cas, cela fonctionne à plein avec moi car j’ai tendance à faire la critique sur Babelio, mais également la reproduire sur le Coin des lecteurs, forum de lecture auquel je participe depuis des années. Et si l’ouvrage m’a marquée, dans un sens négatif ou positif, j’ajoute également ma critique sur Amazon. Et maintenant ici !

Un conseil pour ceux que cela intéresse : si la Masse Critique comment le jeudi tant à telle heure, y être dès les premières minutes. J’ai voulu participer à une masse critique sur les BD mais quelques heures après l’ouverture, il n’y avait déjà plus de possibilité de participer. Et pour ma dernière Masse Critique, j’ai beau m’être connectée à peine 20 minutes après le début, deux des livres que j’avais repérés n’avaient déjà plus de possibilité d’inscription.

Un bon moyen de découvrir de nouvelles lectures !

Cousu main sur M6

5 octobre 2014 at 9 h 23 min

Cousu main

Hier soir avait lieu un nouvel épisode de la nouvelle émission de M6, Cousu Main. Je regarde bien évidemment depuis le début, et avec attention. J’adore !! Et la puce aussi, elle est scotchée avec moi quand ça passe.

J’ai eu droit aux « coulisses » de l’émission grâce à une fille qui a participé (Caroline) et qui est inscrite sur Les Fées Tisseuses (d’ailleurs, voici l’adresse de son blog, pour voir ce qu’elle peut réaliser dans de « bonnes » conditions : Lolfish). Je ne sais pas comment les candidats tiennent le rythme vu ce qu’elle explique sur son blog !! J’apprends des petites choses, mais je ne suis pas convaincue par certains trucs répétés, comme « la couture ça permet de faire des choses à moindre frais ». Dans certaines conditions oui (si on a déjà tout à la maison) mais la plupart du temps, entre le prix du tissu et des accessoires boutons, biais, fil…) coudre peut revenir plus cher qu’acheter tout fait. L’avantage cependant (et sur ce point je suis d’accord avec ce qui est dit), les créations ainsi faite sont uniques.

Cousu Main

J’ai été assez agréablement surprise par le ton de l’émission, assez bon enfant. Christina Cordula est finalement très bien pour présenter, et pourtant j’avoue que j’avais un peu peur. Mais elle a une pêche et une bonne humeur communicative.

Cousu Main

Côté « casting », on a une assez belle panoplie de couturiers amateurs. J’adore le côté très technique et pro de Carmen mais je n’aime pas trop son choix de tissus/son côté créatif qui pêche trop. J’avoue que pour ma part c’est Isabelle que j’aime bien car elle conjugue une certaine compétence technique, et un côté créatif que j’aime bien. Adelino me bluffe sur certaines réalisations (je suis encore soufflée par son corset réalisé avec les chemises).

Par contre, pour avoir vu la version britannique je suis un peu déçue car là-bas il y a 3 épreuves : les deux mêmes qu’en France, plus une troisième où les candidats font ce qu’ils veulent avec un thème large (genre une robe de ville, une jupe…) avec un mannequin « réel ». C’est la partie la plus intéressante car chacun fait vraiment ce qu’il a l’habitude de faire et c’est là qu’on a les choses les plus représentatives du talent de chacun.

Plus que 2 épisodes avant la fin de cette saison. La saison 2 est déjà dans les tuyaux visiblement…

Origami : une jolie déco

4 octobre 2014 at 15 h 53 min

J’adore faire de l’origami, notamment les fleurs. J’aime quand ils allient un côté esthétique à un côté utile, ou qu’ils peuvent servir à la décoration. Faire des pliages d’origami sans que cela débouche sur quelque chose « d’utile » ne m’intéresse pas vraiment, mais si cela donne un résultat « pratique »cela me plaît davantage.

Il y a 2 ans, nous avions une poutre de cheminée bien terne et triste à meubler. Je m’étais alors lancée dans la confection de branches décorées avec des fleurs de cerisier en origami. Le résultat était une réussite, et décore encore aujourd’hui le salon même si la cheminée et la poutre ont disparu.

Fleurs de cerisier en origami

Le modèle de la fleur a été trouvé ici : Fleur de sakura. Très facile à réaliser, la puce avait pu m’aider à en faire alors qu’elle n’avait que 6 ans à l’époque. Elle avait surtout aimé choisir les divers papiers et les assortir, et cela était plutôt réussi. Nous avons sur le même principe décoré une lanterne japonaise toute simple, en épinglant les fleurs avec des attaches parisiennes qui formaient le cœur de la fleur. Cela fait une suspension pour pas cher et très jolie.

Pinterest, ma drogue à moi

4 octobre 2014 at 15 h 00 min

Pinterest

Il y a un an, je participais à mon premier swap grâce au forum des Fées Tisseuses (j’expliquerai un peu plus tard ce dont il s’agit). A cette occasion, j’ai découvert un site addictif : Pinterest.

Pinterest, qu’est-ce que c’est ? C’est un site sur lequel on peut « pinterester » (épingler dans un vrai bon français) des images. Un exemple : vous aimez les voyages, hop, vous créez un « tableau » dans lequel vous pourrez garder des images associées à ce thème.

Dis comme ça, l’intérêt semble assez limité. On peut en effet faire des tableaux pour le seul côté esthétique. Vous me direz c’est déjà pas mal, quoique limité. Mais les choses vont beaucoup plus loin. Pinterest permet de « garder » en mémoire des découvertes faites sur Internet. Si un article sur un sujet quelconque vous parle et que vous souhaitez le garder en mémoire, vous épinglez et vous le retrouverez facilement. De plus, avec Pinterest, vous pouvez créer un réseau de personnes dont les épingles (pint en anglais… d’où le nom du site) vous semblent correspondre à vos propres centres d’intérêt. On développe ainsi sa connaissance d’un sujet.

Là ou Pinterest m’intéresse énormément, et m’a rendue accro, c’est que c’est une mine d’or pour tout ce qui est tutoriels de couture, et autres DIY. J’en ai découvert une flopée, tous plus intéressants les uns que les autres. Cela donne des idées, fait bouillonner les envies de créer. C’est d’ailleurs mauvais car on se rend compte qu’on n’aura jamais assez de temps pour faire ce dont on aurait envie !!

Petite présentation

3 octobre 2014 at 17 h 00 min

Il paraît qu’il faut se présenter quand on débute un blog. Alors c’est parti ! Moi c’est Aurore, 34 ans, je ne vous parle pas de mes dents qui n’intéressent personne sauf mon dentiste. Amoureuse folle de l’homme de la maison, 38 ans, pas parfait mais parfait à mes yeux. Et heureuse belle-maman d’une petite puce de 8 ans, pleine de vie et actuellement accro aux Légendaires.

Mes passions : la lecture, la couture. Et c’est déjà pas mal, vu le temps que cela me prend ! La lecture, c’est depuis toute petite. Une vraie passion, je n’arrive pas à passer une journée sans lire un peu. La couture, depuis un an et demi, là encore j’ai du mal à passer une journée sans bidouiller un peu ou du moins y réfléchir.

Mon homme aussi est ma passion, mais là c’est privé !

C’est parti ! Début d’un blog…

1 octobre 2014 at 16 h 12 min

Voici un nouveau bouffe-temps : un blog. Comme si j’en avais besoin alors que je n’arrive même pas à coudre tout ce que je veux, lire tout ce que je veux, faire tout ce que je devrais !

Mais cela va aussi être un challenge, d’arriver à l’alimenter avec ce qui me motive et me passionne. Merci à mon homme de m’avoir tout mis en place ! Maintenant il faut que j’y travaille dessus, il ne m’en voudra donc pas si je le laisse faire la vaisselle à ma place !