Les jeux de société : Dobble

6 octobre 2017 at 10 h 30 min

Dans la famille, nous sommes assez branchés jeux de société. La puce aimait ça dès toute petite : je pense que jouer tous ensemble est quelque chose qui lui plaisait énormément. L’homme de la maison et moi même ne débordons pas d’un amour fou pour les jeux « traditionnels » (Monopoly par exemple) mais les jeux de société se sont énormément développés ces dernières années. Notamment grâce aux « jeux apéros », ces mini jeux faciles et rapides qui mettent de l’ambiance dans une soirée.

Il y a quelques années, pour son anniversaire, la puce a reçu le Dobble. Il rassemble 5 mini jeux, touts plus ou moins basés sur le même principe. Sur chaque carte sont représentés des symboles. Chaque carte a en commun avec n’importe quelle autre carte l’un de ces symboles. Le but étant d’être le plus rapide à trouver lequel (les minis-jeux consistent alors soit à se débarrasser de ses cartes, soit à en avoir le plus, soit à essayer d’en donner le maximum à l’adversaire…)

L’avantage de ce jeu, c’est qu’il peut se jouer très vite et à n’importe quel moment. S’il reste 10 minutes avant de manger, d’aller faire les courses ou de se coucher (ah non, là je déconseille car on s’excite trop en jouant !!) c’est idéal. C’est assez vivant et rapide, et les adultes peuvent jouer avec les enfants sans que ces derniers soient désavantagés. Et c’est un jeu qui met bien l’ambiance par son rythme et les interactions entre les joueurs.

Il est maintenant assez connu, et ce décline sous plein de variantes (pour les plus petits, thème cinéma…)

Des projets, encore des projets

5 décembre 2015 at 11 h 25 min

Cela fait presque un mois que je n’ai rien publié sur ce blog. Non pas que je ne fasse rien, loin de là. Mes petites mains sont au contraire très actives en cette période de fin d’année. Mais j’ai tellement de projets divers en cours, dont certains encore « secrets », que je n’ai pas le temps d’écrire et de poster des messages. De même, je lis beaucoup, mais je ne prends pas le temps de détailler tout ici.

Petit aperçu de ce qui va arriver dans les prochaines semaines et de ce qui m’occupe actuellement :

  • des petits cadeaux pour des jumelles : une balle et un livre en tissu (mais chut ! je crois que je me suis emballée)
  • les cadeaux de Noël pour les cousins/cousines/neveu/nièce/petits d’amis…
  • un calendrier de l’Avent pour la puce (mademoiselle va pouvoir se gaver de chocolats !)
  • une soirée pyjama pour l’anniversaire de la puce (réflexion concernant la décoration et les jeux possibles à organiser)
  • et un swap qui est en cours sur mon thème favori : la littérature !!!

Je me mens pas quand je dis que je suis bien occupée !

Les jeux de société : Blokus 3D

28 octobre 2015 at 23 h 26 min

Voici un jeu que nous avons découvert chez des amis. Nous l’avons tellement adoré qu’il a très rapidement intégré notre ludothèque, d’autant qu’il est possible d’y jouer à deux sans que le plaisir ne soit entamé. Car oui, l’un des soucis que nous rencontrons lorsque nous achetons un jeu de société c’est qu’il en existe très peu pour jouer à 2. Or jusqu’à preuve du contraire, l’homme de la maison et moi avons souvent envie de jouer ensemble et ne sommes que deux. Certes, souvent les indications sont de 2 à 4 joueurs » mais un jeu est généralement moins passionnant quand il n’y a que deux joueurs. Blokus 3D n’en fait pas partie, et il est vraiment agréable d’y jouer à deux.

Vous connaissez Tetris je suppose, ce jeu qui a connu son heure de gloire sur la Game Boy ? Si vous savez, avec les petites musiques russes entêtantes.. Blokus 3D reprend le principe des pièces à placer sur un plateau. Le but du jeu étant d’être celui qui a le plus de surface couverte sur la couche supérieure. C’est stratégique, varié car il existe 4 plateaux différents qui permettent de ne pas sombrer dans la monotonie. Les parties sont toujours différentes, et on ne peut jusqu’au dernier moment pas savoir qui va gagner. Ah oui, et il faut se méfier si on joue avec son beau-père, maçon à la retraire, qui sait très bien placer ses pièces !!

Manteau or not manteau ?

17 septembre 2015 at 10 h 14 min

Cette année, il a été très difficile de trouver un joli manteau pour la puce. La mode pour les enfants, c’est les doudounes !!

9_p

Et rien à faire, l’homme et moi trouvons ça moche. Lui est encore plus catégorique que moi car il y en a certaines qui me paraissent plutôt sympas. Nous sommes tous les deux d’accord sur le fait que nous aimons les trenchs, mais ce n’est pas assez chaud pour l’hiver. Et puis nous avons acheté une petite merveille de coupe-vent cet été, qui peut très bien faire la mi-saison.

91l5ISlocKL._UY550_

Coupe-vent Catimini

Alors que faire ? C’est là que l’idée à commencé à trotter de lui faire le manteau. En en cherchant, j’ai trouvé un modèle qui nous a bien plu : le manteau origami de Lalimaya !

le-manteau-origami-pour-enfant1 le-manteau-origami-pour-enfant

Après cette découverte, nous avons trouvé le manteau-perle rare (sur le site de La Halle, tout simplement !) donc je n’aurais pas à sortir la machine, mais vu que ce modèle existe en version adulte, je me garde le projet sous le coude, pour moi !

 le-manteau-origami-pour-enfant3

Des merceries en veux-tu en voilà, oui encore !!

30 mai 2015 at 10 h 43 min

Encore parce que j’en ai oublié la dernière fois.

A Little mercerie

Le principe : des particuliers et des professionnels proposent tissus, breloques, accessoires divers. On peut y trouver des petits coupons, tout comme des tissus au mètre. Le choix est vaste, mais il n’est pas forcément facile d’y chercher (les vendeurs étant différents, on peut très vite se retrouver avec de multiples choses à acheter chez divers vendeurs… et attention aux frais de port !) En fait, il s’agit d’une sorte de « Priceminister » mais pour la couture ! J’ai eu un bon d’achat à mon anniversaire, déjà bien utilisé. Je n’ai eu absolument aucun souci de commande.

Des merceries en veux-tu en voilà

28 mai 2015 at 15 h 54 min

Je cite régulièrement les sites et autres endroits où j’achète du tissu. Il serait peut-être temps de faire un petit point rapide et exhaustif des merceries (en ligne ou physique) que j’ai testées !

Les Coupons de Saint-Pierre (Internet)

Le principe : des coupons de 3 mètres à prix mini. L’avantage : le tissu n’est pas cher, et pendant certaines offres promotionnelles à pister, on peut avoir d’autres tissus vraiment pas cher (par exemple, en septembre ils ont fait une offre sur les tissus épais pour manteau pour 15€). L’inconvénient : les tissus se renouvellent peu, sont peu variés et les imprimés n’ont rien d’original. Et le coton est parfois trop fin, parfois trop rèche pour faire des vêtements. Néanmoins, j’achète très régulièrement car on peut faire des affaires. Ils sont au top au niveau du suivi et envoient très vite les commandes.

 couture20144214bis Juillet 2013 - 002

Exemples de tissus utilisés (Coupons de Saint-Pierre) : caban violet et coton à pois roses pour la cape et coton à pois vert pour vêtements d’enfant

Butinette  (Internet)

Le principe : de tout, de tout pour les loisirs créatifs m’sieurs dames !! Génial quand on aime comme moi faire des choses avec ses dix doigts. Côté mercerie, ils ont un large choix de tissus et de boutons, biais, outils divers… Il y a moins d’offres promotionnelles que sur les Coupons de Saint-Pierre. Néanmoins, les tissus sont plus variés et plus sympas. Là aussi, le suivi est très bon, et l’envoi rapide. Et en plus on peut commander des échantillons. Avec les tissus achetés, j’ai fait plein de choses !!

Octobre 2013 - 003 couture20144321

Exemples de tissus utilisés (Butinette) : cotons assortis dans les tons rouge, coton rayé et laine bouillie

Tissus.net  (Internet)

Le principe : un choix de tissus à vous donner le tournis !! L’avantage, c’est qu’on a de très grandes chances de trouver le tissu qu’il faut. Il y en a pour tous les prix. L’avantage, c’est que les propriétés du tissu sont bien décrites (doux au toucher, lisse sur la peau ou encore tombé souple) ce qui aide vraiment pour choisir quand on veut utiliser pour des vêtements. L’envoi est plus lent mais le sav parfait (j’y ai eu affaire suite à une erreur de paiement).

Mai 2014 - 002b preview.png

Exemples de tissus utilisés (Tissus.net) : tissus coton Tilda

Stragier  (Internet)

Le principe : de beaux tissus. Très beaux les tissus, mais attention aux prix ! J’y ai commandé du liberty à mes débuts, je n’en ai jamais repris depuis car ce n’est vraiment pas donné. Néanmoins, qu’est-ce que c’est beau !! Le jour où je me décide à me faire une belle tenue, c’est là que j’achèterai ! Et agréable à travailler !! Service top là aussi, rien à redire.

Juin 2013 - 007 Juin 2014 - 002

Exemples de tissus utilisés (Stragier) : liberty à fleurs

Viennent ensuite les merceries « en vrai ». J’ai une chance folle, juste à côté de la maison il y a Laines et Tissus, une mercerie où je trouve quasiment tout, et pas plus cher que sur Internet. J’y trouve d’ailleurs souvent des tissus vus sur Butinette. L’avantage ? Les fameuses « Foires aux coupons » dont j’ai parlé plusieurs fois : deux fois par an, juste après les soldes, des coupons bradés de 50 à 70% ! Il faut être organisé et venir dès la première matinée, mais pas à l’ouverture car rien n’est sorti. Stratégiquement le mieux est d’arriver à 10h15 : les vendeuses sont en train d’installer et vous pouver surveiller du coin de l’oeil ce qu’elles déballent, et sauter dessus avant les autres (voire même fouiller dans les cartons non encore déballés !) Seul désavantage, on trouve peu de dentelles ou bordures sympas.

Juillet 2014 - 005 Octobre 2014 - 100

Exemples de tissus utilisés (Laines et tissus) : coupon de suédine rouge, coton à fleurs et doudou crème

L’autre mercerie de ma ville est Laines Katia. Spécialisée dans la laine donc. On y trouve néanmoins des tissus (mais très très peu). Par contre, il y a un très grand choix de boutons, biais et dentelles !! Je n’y vais que rarement car je trouve que les prix sont un peu élevés.

Il y avait également une troisième mercerie superbe, mais que je n’ai malheureusement découvert que 15 jours avant sa fermeture. Ô tristesse ! Mais l’homme m’a appris qu’apparemment une nouvelle mercerie allait s’ouvrir dans notre centre commercial proche, je vais y aller dès que ce sera fait !

previewii.png preview4.png

Exemples de tissus utilisés (défunte mercerie) : popeline gouttes et popeline grise

Pour ce qui est des autres villes, je n’ai encore eu l’occasion que d’aller dans la grande ville la plus proche de la mienne. J’y ai trouvé une petite mercerie très sympathique (mercerie Mua), un peu semblable à celle qui a fermé ici. De jolis tissus, bien aménagée, et des vendeuses très gentilles.

J’ai également enfin pu aller à Toto tissus. Ma mère y passait des heures lorsqu’elle faisait du patchwork. La boutique existe toujours au même endroit. Le principe : des tissus pas chers. Voire même vendus « au poids » !! Ma première incursion remonte à pas plus tard qu’hier, et j’y retournerai sans aucun doute !! Il faut fouiller pour trouver ce que l’on veut, mais cela vaut le coup. Pour moins de 30€, j’ai acheté grosso modo 6m de tissu. Des cotons sympas, que même l’homme a appréciés. Tant mieux car dans le lot il y en a un pour sa future chemise qu’il me réclame depuis des mois !!

Burda Style

10 mars 2015 at 18 h 19 min

Quand j’ai débuté la couture, je suis bien entendue tombée sur les patrons Burda. Mais ils ne me tentaient pas du tout. Les livres de couture japonaise m’inspiraient davantage et me donnaient envie de coudre, les Burda me rebutaient.

Maintenant que j’ai quelques heures de vol côté couture et que j’ai fait le tour des patrons japonais, je me tourne vers des patrons plus européens (occidentaux en tout cas). J’ai déjà évoqué dans un article précédent les site de patrons que j’avais repéré. J’ai un peu zieuté également du côté des magazines de couture, Burda Style en tête. Dans ce magazine, il y a à boire et à manger, et nombre de modèles sont répétitifs. Bref, il faut faire du tri !

Il y a un numéro que j’avais repéré à sa sortie en septembre, mais que je n’avais pas acheté car un seul modèle me plaisait. Mais malgré les semaines, ce modèle me trottait dans la tête. J’ai donc finalement décidé de l’acheter d’occasion (sur A Little mercerie, grâce au bon d’achat reçu pour mon anniversaire – merci papa et maman !) Bien m’en a pris car en feuilletant au calme ce numéro je me suis rendue compte que ce n’est pas un, mais bien plusieurs modèles qui me plaisent !!

Un chemisier

000001889765000001889764

Des robes

000001889749000001889750  000001889695 000001889694 000001889651 000001889650

La seconde est particulière mais j’aime beaucoup son style sophistiqué. La dernière sera magnifique dans un autre tissu !!

Des accessoires, et divers vêtements adultes et enfant :

000001889826 000001889827

000001889818 000001889819

000001889683 000001889682

Et enfin, ce pour quoi j’ai acheté le magazine à la base, une superbe jupe !!

000001889776 000001889779

 

 

 

 

Les projets ratés

6 mars 2015 at 13 h 17 min

En couture, il n’y a pas que des réussites et des créations « wouahououououou !!!!! » (cri du coeur d’une personne tombée amoureuse d’une de mes cousettes). Il y a aussi les résultats « beurk ». Ou même pas de résultats car le projet ne finit pas tant il est mal parti.

En 2 ans de couture, j’en ai eu plusieurs. Une petite liste ?

– ma première cousette n’a jamais vu le jour. C’était une manique. Commencer la couture par la pose d’un biais sur une épaisseur molletonnée, mauvaise idée…

– quand j’ai voulu faire une housse pour la liseuse de ma soeur (résultat ici), j’ai fait une tentative avec le tuto de chez Gain de maïs. Erreur monumentale, il m’a été impossible d’en venir à bout. J’ai réalisé plus tard que la cape « arrache cheveux » que j’ai faite provenait de la même conceptrice. Ses modèles ne sont définitivement pas faits pour moi…

– mon premier essai de smocks a été une catastrophe. J’ai testé sur une robe pour moi, le rendu n’est vraiment pas à la hauteur. Et cela m’a déréglé la machine à coudre pour un moment en plus !!! Heureusement que le tissu utilisé n’était pas cher…

Le charme du style classique recèle des merveilles. J’avais le tissu pour coudre le gilet brodé. Un vrai naufrage. Première coupe des pièces (suivi de la couture, sinon ce ne serait pas drôle) : le patron proposé est faux !! Deux dimensions de marge de couture sont inversées, ce qui fausse tout. J’ai donc redécoupé les pièces, puis recousu. Et là, c’est moi qui me suis trompée. Résultats : un gilet que j’ai fini pour l’honneur mais qui est moche et importable.

– Le premier porte-chéquier pour belle-maman est à oublier

– Un autre projet raté est une housse de protection pour la tablette de ma maman. Elle est vraiment belle, mais trop petite ! J’ai enragé, mais je l’ai gardée au cas où…

J’ai un autre projet mal parti, mais pour lequel je ne baisse pas encore les bras. Je veux faire le bustier de Parfum du ciel (celui-là : 287) mis pour le moment j’ai un souci posé par ma poitrine riquiqui. J’ai tenté une première toile mais trop serrée. Il faut donc que j’en refasse une. Projet à suivre…

Je suis tombée amoureuse…

25 février 2015 at 16 h 10 min

D’un manteau !!!

Je suis dans ma période où je cherche beaucoup de patrons. Il y a des périodes recherche de tissus, des périodes de couture intensive, et des périodes de recherche d’idées et de patrons… Les mauvaises langues diront que les couturières amatrices sont sans arrêt dans les trois périodes.

J’ai ainsi découvert plusieurs sites avec des patrons sympathiques :

– Je connaissais le site Her Little World depuis bien longtemps. J’adore ses patrons pour enfants. Récemment, des modèles adultes femmes sont venus enrichir l’offre.

– Le site Minstinguette & Co recense de chouettes patrons homme-femmes-enfants. J’aime particulièrement la robe Dahlia. Le site Cousette fait de même.

Deer and Do propose des patrons superbes. Je suis particulièrement fan des robes et des jupes proposées. Mais impossible d’y accéder depuis quelques jours…

– Sur le site de Vanessa Pouzet, on trouve plusieurs créations sympathiques.

– En anglais cette fois-ci, il existe le site Bluegingerdoll. J’aime bien les modèles mais je ne suis pas persuadée que ça aille à ma morphologie…

– Toujours en anglais, un site avec un concept qui m’intrigue énormément. Il s’agit de Lekala. Une pléiade de patrons, à vos mesures exactes, et pour un tout petit prix. Les patrons sont envoyés en pdf, avec ou sans les marges de couture (avec les marges de couture c’est un poil plus cher, mais bien plus pratique apparemment). Je tenterai peut-être un jour…

Maintenant que j’ai bien blablaté, place au manteau !!

manteau-quart manteau-quart1

Alors, il est pas magnifique ? Je suis tombée par hasard dessus et j’ai eu le coup de foudre instantanément !! L’homme aime aussi énormément, lui qui est manteaumaniaque (si si ça existe !!) Malheureusement, il s’agit apparemment d’un modèle assez complexe, donc on va attendre un peu avant de commander le patron et de se lancer.

Dans la foulée, j’ai regardé de vieux magazines Burda et je sens que je vais investir dans quelques numéros…

Bla bla du moment

14 février 2015 at 19 h 24 min

Plusieurs jours sans aucun post… Non, je ne suis pas rentrée en hibernation. Je couds au contraire beaucoup, je lis beaucoup aussi. Alors, pourquoi pas de nouvelle ?

Parce ce que je couds pour un concours, donc ça reste secret jusqu’au dernier moment ! Déjà 2 réalisations de faites, et pas des moindres !

Parce que je relis l’oeuvre complète de Jane Austen, et que j’en ai déjà (vaguement) parlé. J’écrirai une critique complète plus tard.

Et puis, ces derniers temps je m’occupe aussi de bien d’autres manières : ce sont les vacances alors je cuisine beaucoup. C’est généralement une période où j’en profite pour « tester ». Au menu de la semaine, ça a été potée au chou chinois (trop sec selon l’homme), penne aux tomates séchées et poulet (un régal !), gyozas (pour ce soir, on verra ce que ça donne !!) et demain ce sera tomates farcies au chèvre. L’homme aussi expérimente : souris d’agneau !

Et voilà… On s’occupe comme on peut !