Vestiaire scandinave : la blouse Katerina

19 octobre 2018 at 11 h 34 min

J’ai eu une très forte envie de me coudre plusieurs choses à l’approche de l’été. Mais bizarrement, ce n’était pas forcément des vêtements en rapport avec cette saison ! Je me suis plutôt orientée vers des hauts mi-saison. Pour commencer, j’ai choisi le modèle de la blouse Karolina issu du livre Vestiaire scandinave de Annabel Benilan.

Ce modèle, composé d’un col montant avec plis me plaisait bien. C’était la première fois que j’utilisais ce livre, et j’étais curieuse de voir comment les modèles tombaient.

Pour le tissu, j’ai choisi un tissu coton léger à pois acheté une misère à Toto tissus. J’ai confectionné le patron très vite et très facilement. Première réaction : chouette ! Deuxième réaction : mais heu… il manque ça… et ça… Bref, les patrons sont simples mais trop simples, ça manque de repères à mon goût, notamment pour le montage des manches. Et effectivement, je me suis arraché les cheveux lors de l’étape couture. D’une part la blouse est très (trop ?) large. D’autre part, les manches ont été galère à monter et le tout tombe assez mal. Et enfin, les manches sont beaucoup trop serrées, je ne suis pas du tout à l’aise dedans. Et pourtant, je n’ai pas l’impression d’avoir des bras énormes…

Alors oui, je te vois, toi derrière ton écran, qui ricane et qui te dis que j’aurais pu faire une toile pour m’en rendre compte. Mais j’ai le vilain défaut des couturiers et couturières amateurs : la fainéantise. Les toiles c’est long à faire. Et il faut du tissu pour. Donc je n’en fais que dans certains cas, notamment s’il y a des pinces ou si le modèle est complexe. Ce qui n’était pas le cas pour cette blouse.

Ce qui a grandement desservi ce modèle, c’est que dans le même temps j’ai cousu mon premier modèle Burda. Et si je me suis arrachée les cheveux pour recopier le patron, j’ai aussi grandement apprécié le côté pointu et vraiment très bien fait des patrons : tout s’emboîte parfaitement, un vrai régal !

Bref, les manches n’allaient pas et bien entendu il ne me restait pas assez de tissu pour en refaire. Donc ce modèle a été un raté, abandonné sans trop de regret. Mais je regarde désormais avec méfiance les modèles de ce livre !!

Vestiaire scandinave de Annabel Benilan

9 octobre 2018 at 11 h 50 min

 

 

La Maison Victor Mai/Juin 2017

5 octobre 2018 at 11 h 47 min