Gilet sans manches, version p’tit mec

28 décembre 2014 at 12 h 25 min

Et voici ma dernière création couture pour Noël : un gilet sans manches pour mon petit cousin. Il a 4 ans, et je ne savais pas trop quelle taille coudre. J’ai opté pour du 6 ans sans marges de couture car vu le gabarit du papa, le petit était peut-être sur le même moule. Et j’ai bien fait !

Extérieur en tissu polaire, intérieur coton à fleurs. J’ai ajouté un appliqué tout prêt acheté à Noz pour donner une touche un peu moderne.

Couture20144476

Modèle très simple fait en 2h. La seule galère que j’ai eue est venue du tissu à carreaux. J’ai eu du mal à faire les raccords dans la mesure où le coupon qu’il me restait était assez réduit. Mais au final j’y suis arrivée et je n’en suis pas peu fière ! J’ai choisi de ne pas mettre de ruban mais de fermer le gilet par une bride et un bouton.

Couture20144483 Couture20144479

Et j’ai surpiqué tout le tour même si ce n’était pas indiqué dans le modèle car je trouvais que sinon le gilet ne se tenait pas. Et si vous vous posez la question, en effet les lignes verticales ne sont pas droites, mais c’est le tissu qui était comme ça !

Couture20144480

Lockwood and Co tome 1 de Jonathan Stroud

28 décembre 2014 at 10 h 46 min

513XSmLYUOL._SL160_

Je connaissais Jonathan Stroud de par son excellente trilogie de Batimeus. J’avais également lu Héros de la Vallée qui m’avait nettement moins enthousiasmée. J’étais donc curieuse de découvrir cette nouvelle série. Les Masses critiques de Babelio m’ont permis de l’avoir très vite !

L’histoire met le fantastique à l’honneur. Il y a une cinquantaine d’année, le Problème est apparu. Des Visiteurs (nom donné aux fantômes) hantent désormais les lieux, obligeant les gens à se protéger et à ne pas sortir la nuit. Seuls les enfants sont aptes à les voir et les combattre. Des agences pour aider les gens à se débarrasser des Visiteurs se créent. Lockwood and Co est la plus petite de Londres. Et c’est là que Lucy va trouver du travail.

Un peu anxieuse de savoir si Jonathan Stroud avait réussi à être à la hauteur de mes attentes. Et franchement, il les a largement dépassées ! Ça a été un régal de lire ce roman, que j’ai dévoré.

Débarrassons-nous d’abord des quelques rares points négatifs, qui ne sont en rien imputables à Jonathan Stroud. Il s’agit de la forme. La quatrième de couverture dévoile l’enquête que vont devoir mener les héros, mais qui n’arrive qu’après 250 pages soit la moitié du roman. Je trouve ça assez moyen… Tout comme d’indiquer la critique du New York Times « l’univers familier de Sherlock Holmes et Watson, revisité à l’aune du paranormal ». Mouais… Fan de Sherlock Holmes, je n’ai absolument pas vu trace de lui ou de quoi que ce soit qui m’y fasse penser au cours de ma lecture (hormis le fait que l’action se déroule à Londres). Autre chose, la pastille rouge indiquant « Stroud est un génie – Rick Riordan » a le don de m’agacer prodigieusement car je ne connais pas ce Rick Riordan et je ne vois pas en quel honneur son nom et son avis apparaissent, d’autant que son avis me semble exagéré. Car oui, si Jonathan Stroud a écrit un excellent roman, il n’y a quand même pas de quoi crier au génie.

Ceci étant dit, le roman en lui-même est vraiment très prenant. On découvre donc Lucy et Lockwood dans une affaire qui tourne mal. Engagés pour assainir une maison, ils y mettent le feu et c’est le début des ennuis. Dans ce premier tome, on découvre Londres et la société qui y vit, dans la peur des Visiteurs. Lockwood est un jeune homme assez désinvolte, qui part à la chasse aux fantômes sans prendre trop de précautions. Lucy est dotée d’un Talent très fort (elle peut, à partir d’objets, en apprendre sur leurs propriétaires, et peut entendre les Visiteurs). Et George, troisième et dernier membre de l’agence, s’occupe des recherches aux archives. Tous ont leurs caractéristiques, sont plus ou moins sympathiques (Lucy est la narratrice, elle n’aime pas George donc il nous apparait naturellement assez antipathique).

Les personnages sont très bien croqués et décrits, même si les adultes apparaissent un peu trop caricaturaux à mon goût. De même, j’avais deviné le fin mot de l’histoire concernant le meurtrier d’Annabel Ward très tôt. Cependant, tout est fluide et se lit avec plaisir. Là où le roman est vraiment génial, c’est durant les scènes de lutte contre les Visiteurs. J’ai été complètement prise dedans, et j’avoue avoir stressé et avoir eu peur, surtout lors de l’enquête au manoir. De ce point de vue, le roman est vraiment très réussi !

Quand on pénètre dans une maison occupée par un Visiteur, il est toujours préférable de faire vite. C’est une des premières règles que l’on apprend : ne jamais hésiter, ne pas s’attarder sur le seuil.

Nul doute que les tomes qui vont suivre seront aussi passionnants, et nous en apprendront davantage sur le Problème. J’ai hâte de les lire !

Robe Hisae : concours « l’Hiver »

26 décembre 2014 at 11 h 43 min

Hop hop hop !! Le swap à peine terminé, je me suis lancée dans les cadeaux de Noël et dans le concours des Fées tisseuses organisé autour du thème de l’hiver. J’ai hésité sur ce que je pouvais faire sans me mettre en retard dans les cadeaux. J’ai donc décidé de combiner les deux : faire une robe Hisae pour la nièce de mon homme avec un superbe velours milleraies à paillettes et y ajouter un petit gilet sans manches en fourrure pour ma cousine. Elles ont presque le même âge, les deux ensemble seraient parfaits pour le concours !!

Robe Hisae et gilet Jacinthe

J’ai choisi de faire le modèle de la robe Hisae du livre Esprit kimono pour les petits en 36 mois. C’est le premier modèle de difficulté 2 que j’ai tenté. Et… c’était en effet plus difficile que les modèles 1 étoile ! Les plis ont été compliqués, ainsi que la patte de boutonnage (mais là c’est parce que j’ai énormément de mal à coudre des boutonnières avec ma machine).

Robe Hisae

Le biais au niveau du col m’a également posé souci. Mais au final… ouah ! Une robe superbe !!! Qui va impeccablement à la petite. Les parents sont plus que ravis !

 Robe Hisae Robe Hisae

Pour le gilet ça a été plus simple : j’ai fait le modèle Jacinthe du livre Mes modèles de couture, en 4 ans sans marge de couture. Fausse fourrure qui j’espère tiendra bien au lavage sur l’endroit et coton rose à petites fleurs, agrémentés d’un joli ruban mauve.

Gilet Jacinthe

Cette fois encore, la concurrence était rude. Ma place était au milieu du classement, mais le plus important c’est que l’ensemble ait vraiment plu !

Tissu utilisé pour le robe Hisae :
Velours à paillettes (les Coupons de Saint-Pierre)
Autres fournitures :
2 boutons (Noz)
Biais prune (mercerie Laines et Tissus)
Tissus utilisés pour le gilet :
Fausse fourrure (Butinette)
Coton rose à fleurs (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Ruban (Noz)

Swap calendrier de l’Avent (12) : la cape

24 décembre 2014 at 9 h 08 min

Lors de chaque swap, on essaie de coudre ce qu’on appelle « une grosse pièce », à savoir une réalisation qui soit en taille soit en temps de réalisation est la plus belle pièce à nos yeux. Pour ce swap, ça a été une cape. J’ai pris le modèle dans le livre Un hiver de couture (déjà utilisé pour le tablier pas convaincant).

Le tissu est le seul que j’ai acheté : c’est du caban (quasiment donné sur Les Coupons de Saint Pierre lors d’une promo). Très agréable à travailler, le seul souci est qu’il est violet ! J’aime bien, ma swappée aussi mais ça ne plaît pas à tout le monde. J’ai choisi la version col claudine plutôt que la version capuche qui faisait moins fine et jolie selon moi. J’ai doublé l’intérieur (aucune explication donnée sur comment faire, alors qu’il est évident que le modèle présenté à l’intérieur l’est !!!) avec du tissu coton rose à pois. Et j’ai customisé avec un appliqué champignon et des feuilles métal cousues pour rester dans le thème!

couture20144220

La cape paraît immense sur moi et c’est normal : c’est du 42 alors que je fais plutôt du 36/38. Le patron m’a encore donné du fil à retordre (décidément, ce livre est une plaie pour ça !!) J’ai faufilé avant de coudre et là je me suis rendue compte que c’était bien trop grand (encore plus que sur la photo !!) et trop long aussi. J’ai donc recoupé en bas pour raccourcir de 10cm environ (et c’est encore trop long !). Quant à l’amplitude, j’ai augmenté la marge de couture pour la réduire car cela faisait immense. Le col claudine est trop grand aussi je trouve mais j’ai laissé tel quel. J’ai regretté de ne pas faire une ceinture plus travaillée, celle que j’ai cousue n’est pas très jolie je trouve…

Au final, la cape est plus travaillée qu’une simple cape car elle comporte 8 pièces (et autant pour la pour la doublure). Je l’ai cousue assez vite et sans trop de difficultés, le manque d’explications pour monter la doublure ne m’a pas gênée tant que ça. J’aime beaucoup le rendu final, et si j’ai un jour le temps, pourquoi ne pas m’en faire une à ma taille ?

couture20144212bis couture20144214bis

Swap calendrier de l’Avent (11) : le tablier

23 décembre 2014 at 9 h 02 min

Avant dernier cadeau de ce calendrier de l’Avent : un tablier ! Avec un look un peu rétro et un appliqué Mary Poppins (film qui a marqué ma swappée).

Le modèle a été  pris dans je ne sais plus quel ouvrage mais pas mal bidouillé par moi. J’avais commandé chez les Coupons de Saint-Pierre un grand coupon de popeline rayée. Je ne connaissais pas ce tissu et je dois dire que j’adore ! C’est doux et soyeux… Avec le reste, je vais certainement me coudre quelque chose !!

couture20144205 couture20144206

Swap calendrier de l’Avent (10) : l’écharpe

22 décembre 2014 at 8 h 48 min

Voici la cousette du jour : une écharpe (pas du tout au goût de mon homme !!) Tissus coordonnés avec ma grosse créa qui arrive bientôt. Polaire à l’intérieur, coton froissé pour l’extérieur. Petite dentelle en biais au bout pour donner du cachet au tout ! (mais cela rend un peu bizarre).

 Octobre 2014 - 005-1

La broderie n’est pas faite main mais existait sur le tissu d’origine.

Octobre 2014 - 005-3

Le rapport avec les thèmes ? J’ai cousu un petit champignon sur le dos de l’écharpe !

Swap calendrier de l’Avent (9) : le sac à tarte

21 décembre 2014 at 10 h 16 min

Vous croyez que c’est fini ? Que nenni !! Voici le sac à tarte (tuto déjà donné ici). Parce qu’on y a recours plusieurs fois dans l’année à l’école pour apporter des gâteaux pour les différentes fêtes.

J’ai décidé de ne pas faire le modèle que l’ont trouve partout et de privilégier celui-ci car il est très simple à faire. Le tissu ne plaît pas à l’homme de la maison, mais je l’ai choisi car il est très frais et les papillons rappellent la nature, un autre thème de ma swappée.

Septembre 2014 - 003-2

Deux regrets concernant ce modèle : de n’avoir pas pris du tissu imperméable et/ou plus solide pour l’intérieur et de ne pas l’avoir fait plus grand. Une tarte dans un grand moule sera peut-être difficile à transporter ! J’ai embelli le modèle avec un petit papillon très simple mais avec un rendu soigné.

Septembre 2014 - 003-3

Swap calendrier de l’Avent (8) : le collier

20 décembre 2014 at 10 h 23 min

Encore une création sur le thème de l’école : un collier en tulle avec des billes. Seule difficulté : le tuto était en anglais ! Mais avec deux ou trois photos, et comme c’est assez simple à faite je n’ai pas eu de souci. J’avais le tulle en stock, j’ai tenté un nouveau modèle de fleur (dont j’adore le rendu, j’en referai certainement). Simplissime à faire, j’aime énormément. La puce aussi, on va devoir lui en faire un ! Et je pense que j’en ferai un également pour ma cousine pour Noël.

Octobre 2014 - 006-2 Octobre 2014 - 006-1

Swap calendrier de l’Avent (7) : sac boutonné

19 décembre 2014 at 8 h 49 min

Une nouvelle journée, une nouvelle cousette !! Aujourd’hui, ma swappée a eu droit à un panier en tissu pour ramasser les champignons.

Octobre 2014 - 004-1

Tuto chez Dame Valiste, modèle ultra simple à faire. J’ai préféré la version boutonnée à la version nouée.

Octobre 2014 - 004-4

Tissu intérieur donné par ma maman, tissu extérieur acheté lors de la foire aux coupons, en toile de coton. Tissus choisis par la puce qui s’est autoproclamée coordinatrice de tissus en chef.

Octobre 2014 - 004-5

Et pour customiser le tout, deux petites fleurs en tissu plutôt simple à faire.

Octobre 2014 - 004-2 Octobre 2014 - 004-3

Swap calendrier de l’Avent (6) : le col Claudine

18 décembre 2014 at 8 h 45 min

Passons à la réalisation suivante toute simple : un col Claudine. Un reste de liberty, du biais que j’avais réalisé moi-même pour la tunique faite pour la puce plus d’un an auparavant, et c’était bouclé. J’aime beaucoup le rendu final.

Septembre 2014 - 004