Mes livres de couture : Little Girl

12 octobre 2014 at 20 h 01 min

41Q8NwCS+HL._SY300_

J’ai découvert cet ouvrage à la médiathèque. Je l’ai feuilleté rapidement, mais pas été très convaincue. Mis en page trop sobre, modèles qui me paraissaient vieillots ou pas esthétiques… Un seul m’a vraiment attiré l’œil, mais tout me semblait très compliqué. Peu après, je l’ai réemprunté pour regarder de plus prêt la petite robe qui me plaisait et j’ai finalement décidé de l’acheter. Grand bien m’en a pris, l’exemplaire a disparu du prêt et le livre est épuisé depuis !

Ce qui m’a fait changer d’avis, c’est tout simplement une relecture plus attentive de l’ouvrage. Et d’avoir regardé le blog des Japan Couture addict. On voit bien que les modèles sont très jolis, et tombent idéalement sur les fillettes. Maintenant, lorsque je le feuillette, j’ai mille et une envies. Et les modèles ne sont finalement pas si compliqués, il suffit d’un peu de pratique.

04102014-batmobile20143770

Après, je ne suis pas fan de tous les modèles, mais il en faut pour tous les goûts. Les jupes notamment ont selon moi un souci, à savoir une taille trop haute.

04102014-batmobile20143766

Et il  est parfois difficile de reproduire les patrons car les lignes se croisent en un fouillis difficile à lire. Les tenues proposées n’ont pas beaucoup de pièces ce qui rend les patrons assez rapide à faire une fois que l’on s’est retrouvé dans l’embrouillamini des lignes.

Comme tous les ouvrages à tendance japonaise, les modèles sont photographiés au début, puis le cahier technique est à la fin. Tous les modèles ne sont pas faciles, mais certains sont relativement simples. Et surtout le rendu est top et très soigné !

Mes livres de couture : Couture simple pour enfants sages

12 octobre 2014 at 19 h 56 min

350x350xlivre-couture-simple-enfants-sages.jpg.pagespeed.ic.cZGpVXr4DG

L’un des premiers que j’ai acheté : Couture simple pour enfants sages de Emma Hardy : trouvé 3€ dans un vide-grenier, je n’allais pas laisser passer l’occasion ! Il y a des modèles intéressants, mais d’autres que je trouve très moches (le tablier par exemple… ou certaines robes trop échancrées). Ce modèle par exemple ne me semble pas très seyant :

04102014-batmobile20143775

Après quelques réalisations, je ne suis pas entièrement convaincue par les modèles. Les chaussons par exemple m’ont faite suer à grosses gouttes tant ils étaient compliqués. En plus au final ils se sont révélés presque trop petits pour le bébé à qui ils ont été offerts (je ne suis pas sûre qu’il a pu les porter une semaine…) Je n’ai jamais tenté un nouvel essai, les modèles proposés dans Esprit Kimono pour petits étant nettement plus simples et plus à mon goût. De même, j’ai tenté le bonnet à oreilles mais cela n’a finalement que peu d’intérêt.

J’ai par contre été agréablement surprise par la jupe simple, qui rend vraiment bien. De même, le modèle de bandeau a été fait avec la puce et il est très basique à coudre. D’autres modèles (notamment les pantalons) rendent vraiment bien et donnent envie de les faire. Bref, du bon et du moins bon. Je ne l’aurais pas acheté si j’avais dû le payer le prix fort…

04102014-batmobile20143772

Le noeud assymétrique

12 octobre 2014 at 10 h 39 min

98515078

Si vous aussi vous regardez Cousu main, vous avez dû voir lors de la première émission la superbe jupe faite par Isabelle. Et le noeud si joli qui lui donnait un petit plus. Elle a mis le tuto pour le faire en ligne ici : Noeud. Je le testerai sans doute un jour ou l’autre !!

Le costume d’infirmière

8 octobre 2014 at 18 h 09 min

Un vendredi soir de mars, tout était calme dans la ville. Jusqu’à ce que la puce nous apprenne que moins d’une semaine plus tard aurait lieu le carnaval de son école, et qu’il lui fallait un déguisement, « maison » s’il vous plaît !!! Et auquel les enfants doivent participer. De quoi s’arracher les cheveux.

Après une tentative avortée de Petit chaperon rouge, la puce s’est finalement décidée pour un costume d’infirmière. Infiniment plus simple à faire ! Elle aime bien m’aider, elle a pu y participer en cousant un peu. J’ai trouvé un modèle que le site de Petit Citron : il s’agit d’un tablier simple, idéal pour être cousu rapidement. Modèle qui n’a d’ailleurs pas emballé la puce quand elle l’a vu !! Une fois commencé à assembler elle vient zieuter et me sort « wouhaa, mais c’est super joli en fait ». Ben oui mamz’elle !! Je l’ai monté assez vite : ayant auparavant galéré sur un tablier, je savais exactement comment faire et n’ai pas perdu de temps.

J’ai cousu une coiffe sur le modèle d’un bandeau à cheveux, rajouté de la feutrine pour faire les croix et roulez jeunesse ! Alors, elle est pas belle notre Florence Nightingale ?

Mars 2014 - 001 - Copie

Le livre en tissu

8 octobre 2014 at 13 h 46 min

Allez savoir pourquoi, en feuilletant le livre Mes livres en tissu, j’ai eu très envie d’essayer de coudre l’un des modèles pour mon filleul. Je m’y suis lancée dès mars pour offrir le tout l’été, au moment de la naissance de sa petite sœur.

Livre en tissu

Un livre en tissu, c’est assez complexe à coudre. J’ai bien fait de commencer tôt. Il y a beaucoup de petites pièces à coudre, et il faut réfléchir davantage que pour d’autres créations au choix des tissus et des textures.

Voilà donc le résultat. J’ai choisi ce modèle car il raconte véritablement une histoire. Celle de bébé lapin qui va se coucher.

Livre en tissu

On a d’abord bébé lapin. Il est simple à faire. J’ai rajouté un grelot dans le doudou, histoire qu’il fasse un peu de bruit. Comme vous pouvez le voir, il se range dans la page de couverture ! Doudou lapin a des bandes velcro sur les mains, pour pouvoir tenir ce qu’il va rencontrer au fil de l’histoire.

Livre en tissu

Avant d’aller au dodo, bébé lapin met son pyjama qui est rangé dans une poche. Poche fermée avec une fermeture à glissière. Ma maman m’ayant donné peu auparavant une série de lapins en bois, j’en ai attaché un à la fermeture. Puis bébé lapin se brosse les dents. J’ai choisi pour cette page un tissu éponge rappelant les serviettes. Et j’ai utilisé du papier miroir, que j’ai eu bien du mal à trouver !! Pour se brosser les dents, il y a une brosse en feutrine, que le doudou peut tenir sur sa patte.

Livre en tissu

Ensuite, bébé lapin doit chercher son doudou. Un doudou carotte, forcément… Il se cache derrière l’un des trois buissons, mais lequel ? A l’enfant de trouver ! J’ai rajouté du papier bruissant pour les buissons (j’ai utilisé le papier des papillotes de Noël). Une fois le doudou trouvé, c’est l’heure de lire une histoire. Plutôt que de laisser des pages avec divers tissus comme dans le modèle, j’ai choisi d’y inclure des photos de toute la famille (et du chien !) Cela fait assez disgracieux car c’est épais, mais j’y tenais vraiment. La maman a adoré l’idée. J’ai utilisé du papier transfert pour tissu clair, très facile à utiliser.

Livre en tissu

Enfin, bébé lapin fait un câlin à sa maman (ou son papa, avec les lapins c’est dur de savoir !!) puis il va au lit pour une bonne nuit de sommeil.

J’ai vraiment adoré coudre ce livre et j’ai d’ailleurs décidé d’en faire un autre dès que l’occasion se présenterait. Mais un vraiment personnel cette fois !

La trousse à crayons

8 octobre 2014 at 13 h 23 min

L’un de mes premiers ouvrages a été une trousse à crayons, faite à partir du tuto trouvé sur le site Sur un fil. D’une grande simplicité, il convient bien à des débutants. C’est d’ailleurs la première chose que j’ai appris à faire à la nièce de mon homme lorsque je lui ai donné son premier cours de couture. La puce a réalisé la sienne quasiment seule !

Voici la mienne, que j’utilise encore quotidiennement :

Trousse à crayons Trousse à crayons

Trousse à crayons

Et celle faite pour une amie, réalisée avec des chutes de tissu :

Trousse à crayons Trousse à crayons

 A noter que depuis, j’ai également fait un modèle pour que ma sœur puisse ranger ses pinceaux. Et que la puce a également fait deux trousses à crayons pour elle : une pour des crayons et une pour ses pinceaux. C’est tellement simple à coudre qu’elle a quasiment tout fait les deux fois !

Tissus utilisés pour la trousse à crayon n°1 :
Cotons divers (Coupons de Saint Pierre)
Feutrine bleue
Autres fournitures :
Ruban (mercerie Laines et Tissus)
Tissus utilisés pour la trousse à crayon n°2 :
Cotons variés (Au fil d’Emma)
Coton noir à fleurs pour l’appliqué (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Ruban (mercerie Laines et Tissus)
Dentelle noire (mercerie Aux fantaisies)
Perles

Le cube d’éveil

8 octobre 2014 at 13 h 05 min

Cet été, j’étais en mode couture warrior : j’ai passé mon été à confectionner vêtements et objets !! Juste avant d’aller rendre visite à mon frère pour voir ma toute nouvelle petite nièce, je me suis lancée dans la confection d’un cube d’éveil.

Très facile à faire, de petites chutes de tissus de différentes textures, quelques rubans, un grelot à l’intérieur et le tour était joué !!

 Cube d'éveil  Cube d'éveil

Cube d'éveil  Cube d'éveil

Tissus utilisés pour le cube d’éveil :
Coton divers (Butinette, mercerie Laines et Tissus)
Polyester divers (mercerie Laines et Tissus)
Velours milleraies à fleurs (mercerie Laines et Tissus)
Tissu éponge (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Rubans divers (Noz)

Le pochon chinois

8 octobre 2014 at 12 h 52 min

A l’occasion du mariage d’une amie cet été, j’ai dû coudre un pochon chinois pour la puce. Elle était en effet investie d’une mission très importante : transporter, sans que personne ne le sache, des flacons à bulles pour accueillir les mariés à la sortie de la mairie.

Je me suis tout de suite décidé pour ce tuto que j’avais sous le coude depuis très longtemps (trouvé sur le site de Byseverine).

Il est vraiment d’une simplicité extrême à coudre ! Le plus embêtant est comme souvent les finitions à la main (je ne suis pas douée pour ça). J’ai trouvé dans les chutes de tissus données par ma maman ce qui me convenait et qui plaisait énormément à la puce. Comme d’habitude l’homme n’a pas les mêmes goûts que nous…

Pochon chinois

C’est assez drôle à coudre, car on a l’impression de faire de l’origami avec du tissu ! La puce aime beaucoup ce pochon qu’elle conserve encore et utilise régulièrement.

Tissus utilisés pour le pochon chinois :
Tissu coton blanc (stock de ma maman)
Tissus coton japonisant (stock de ma maman)
Autres fournitures :
2 boutons (Noz)
Ruban (mercerie Laines et Tissus)

Un tablier de concours

6 octobre 2014 at 20 h 25 min

En janvier, un concours a été organisé sur le forum des Fées tisseuses. Thème : le tablier. Je venais de finir le swap, j’avais besoin de motivation pour me relancer dans la couture. Le concours tombait à pic !

Ma sœur aimant cuisiner, un tablier était le cadeau parfait pour son anniversaire. Et j’avais les tissus et le biais donc aucune dépense à faire. Et un modèle issu du livre Un hiver de couture me tentait bien. Allez hop, je me suis lancée !!

Je me suis arrachée les cheveux. Ça arrive des fois sur certaines réalisations. Tout d’abord, je me suis plantée en coupant le tissu. Le tissu de la surjupe du tablier est à motif. Seulement, la surjupe étant basée sur une jupe cercle, les motifs étaient dans le bon sens d’un côté mais à l’envers de l’autre ! Grrrr…

Ensuite, il a fallu comprendre comment se montait le tablier. Au final, j’ai renoncé à comprendre les explications plus qu’obscures du livre et j’ai monté à ma sauce qui s’est révélé plutôt bonne au final.

Tablier

Le résultat ne me convainc pas trop. Le modèle est finalement assez triste (j’ai rajouté une fleur pour égayer) vu les couleurs choisies. Le bas du tablier a une ampleur bien trop grande je trouve, le modèle présenté ne rendait pas du tout comme cela et avait un côté « pin up » que n’a pas du tout le mien…

Tablier - détail

L’un des points positif de cette réalisation, ça a été de me montrer comment monter un tablier, ce dont j’aurais besoin bien plus vite que prévu, à l’occasion du carnaval scolaire de la puce. Mais c’est une autre histoire !!

Un peu déçue au final par ce tablier. Je suis d’ailleurs arrivée dans les dernières au concours ! Mais avec l’envie de retenter l’expérience et de mieux me débrouiller !

Tissus utilisés pour le tablier :
Tissu coton Cupcakes (mercerie Laines et Tissus)
Tissu coton rayé (Les Coupons de Saint Pierre)
Autres fournitures :
Ruban (mercerie Aux fantaisies)
Biais rouge et biais noir (mercerie Laines et Tissus)

Swap « Senteurs et saveurs » (2)

5 octobre 2014 at 11 h 54 min

Comme je l’expliquais dans l’article précédent, l’an dernier j’ai participé à un swap. Une fois mon colis envoyé à ma swappée, je pensais avoir fini. Que nenni… Le swap repose sur la bonne volonté et l’honnêteté des participants. Il y a parfois, et malheureusement, des bugs : participants qui ne soignent pas leurs colis, les envoient après les dates butoir, ou ne donnent plus de nouvelles. Cela a été le cas cette fois-ci. L’un des fées s’est retrouvée sans colis. On ne sait pas ce qui est arrivé à sa swappeuse, elle n’a plus donné de nouvelles… Ni une ni deux, l’organisatrice a organisé un « swap de secours » pour elle. Nombreuses sont celles qui se sont proposées, j’ai fait partie des chanceuses qui ont été tirées au sort pour lui préparer un petit quelque chose. J’ai donc cousu rapidement plusieurs créas. Nous sommes 5 à avoir participé, la fée en question a finalement été la plus gâtée du swap !

J’ai donc cousu :

– des dessous de tasse et une pochette à dosette dont j’ai trouvé le modèle sur le blog Les Facéties de Marie

Swap

– un head-band (tuto trouvé sur le site de Henri et Violette)

Swap

– et un top qui s’est finalement révélé être trop long… mais parfait pour une nuisette !! Le patron a été trouvé dans l’ouvrage Vêtements romantiques de Ruriko Yamada. J’ai un peu sué pour coudre ce haut : il y avait des pinces et c’était une première pour moi. Et le tissu était loin d’être facile à travailler (il est brodé, et s’abîme très facilement).

Swap

Et voilà, cette fois le swap était bien fini. En l’espace de 4 mois, j’ai progressé de façon fulgurante, bien plus que si j’étais restée à coudre dans mon coin. L’envie de faire plaisir à quelqu’un, de s’appliquer et de rendre un travail le plus propre et joli possible ont été de véritables moteurs pour progresser !! Actuellement, je participe à mon second swap sur le thème du calendrier de l’Avent. Mais chut ! je n’ai pas le droit d’en dire plus pour le moment, c’est encore secret !

Tissus utilisés pour les dessous de tasse et la pochette à dosettes :
Tissus coton divers (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Croquet marron (mercerie Laines et Tissus)
Fermeture à glissière 20cm (mercerie Laines et Tissus)
Tissus utilisés pour le head-band :
Coton orange à fleurs (Butinette)
Autres fournitures :
Rubans (mercerie Laines et Tissus)
Tissus utilisés pour le top :
Coton brodé bleu (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Dentelle (cadeau)