Le cube d’éveil

8 octobre 2014 at 13 h 05 min

Cet été, j’étais en mode couture warrior : j’ai passé mon été à confectionner vêtements et objets !! Juste avant d’aller rendre visite à mon frère pour voir ma toute nouvelle petite nièce, je me suis lancée dans la confection d’un cube d’éveil.

Très facile à faire, de petites chutes de tissus de différentes textures, quelques rubans, un grelot à l’intérieur et le tour était joué !!

 Cube d'éveil  Cube d'éveil

Cube d'éveil  Cube d'éveil

Tissus utilisés pour le cube d’éveil :
Coton divers (Butinette, mercerie Laines et Tissus)
Polyester divers (mercerie Laines et Tissus)
Velours milleraies à fleurs (mercerie Laines et Tissus)
Tissu éponge (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Rubans divers (Noz)

Le pochon chinois

8 octobre 2014 at 12 h 52 min

A l’occasion du mariage d’une amie cet été, j’ai dû coudre un pochon chinois pour la puce. Elle était en effet investie d’une mission très importante : transporter, sans que personne ne le sache, des flacons à bulles pour accueillir les mariés à la sortie de la mairie.

Je me suis tout de suite décidé pour ce tuto que j’avais sous le coude depuis très longtemps (trouvé sur le site de Byseverine).

Il est vraiment d’une simplicité extrême à coudre ! Le plus embêtant est comme souvent les finitions à la main (je ne suis pas douée pour ça). J’ai trouvé dans les chutes de tissus données par ma maman ce qui me convenait et qui plaisait énormément à la puce. Comme d’habitude l’homme n’a pas les mêmes goûts que nous…

Pochon chinois

C’est assez drôle à coudre, car on a l’impression de faire de l’origami avec du tissu ! La puce aime beaucoup ce pochon qu’elle conserve encore et utilise régulièrement.

Tissus utilisés pour le pochon chinois :
Tissu coton blanc (stock de ma maman)
Tissus coton japonisant (stock de ma maman)
Autres fournitures :
2 boutons (Noz)
Ruban (mercerie Laines et Tissus)

Un tablier de concours

6 octobre 2014 at 20 h 25 min

En janvier, un concours a été organisé sur le forum des Fées tisseuses. Thème : le tablier. Je venais de finir le swap, j’avais besoin de motivation pour me relancer dans la couture. Le concours tombait à pic !

Ma sœur aimant cuisiner, un tablier était le cadeau parfait pour son anniversaire. Et j’avais les tissus et le biais donc aucune dépense à faire. Et un modèle issu du livre Un hiver de couture me tentait bien. Allez hop, je me suis lancée !!

Je me suis arrachée les cheveux. Ça arrive des fois sur certaines réalisations. Tout d’abord, je me suis plantée en coupant le tissu. Le tissu de la surjupe du tablier est à motif. Seulement, la surjupe étant basée sur une jupe cercle, les motifs étaient dans le bon sens d’un côté mais à l’envers de l’autre ! Grrrr…

Ensuite, il a fallu comprendre comment se montait le tablier. Au final, j’ai renoncé à comprendre les explications plus qu’obscures du livre et j’ai monté à ma sauce qui s’est révélé plutôt bonne au final.

Tablier

Le résultat ne me convainc pas trop. Le modèle est finalement assez triste (j’ai rajouté une fleur pour égayer) vu les couleurs choisies. Le bas du tablier a une ampleur bien trop grande je trouve, le modèle présenté ne rendait pas du tout comme cela et avait un côté « pin up » que n’a pas du tout le mien…

Tablier - détail

L’un des points positif de cette réalisation, ça a été de me montrer comment monter un tablier, ce dont j’aurais besoin bien plus vite que prévu, à l’occasion du carnaval scolaire de la puce. Mais c’est une autre histoire !!

Un peu déçue au final par ce tablier. Je suis d’ailleurs arrivée dans les dernières au concours ! Mais avec l’envie de retenter l’expérience et de mieux me débrouiller !

Tissus utilisés pour le tablier :
Tissu coton Cupcakes (mercerie Laines et Tissus)
Tissu coton rayé (Les Coupons de Saint Pierre)
Autres fournitures :
Ruban (mercerie Aux fantaisies)
Biais rouge et biais noir (mercerie Laines et Tissus)

Swap « Senteurs et saveurs » (2)

5 octobre 2014 at 11 h 54 min

Comme je l’expliquais dans l’article précédent, l’an dernier j’ai participé à un swap. Une fois mon colis envoyé à ma swappée, je pensais avoir fini. Que nenni… Le swap repose sur la bonne volonté et l’honnêteté des participants. Il y a parfois, et malheureusement, des bugs : participants qui ne soignent pas leurs colis, les envoient après les dates butoir, ou ne donnent plus de nouvelles. Cela a été le cas cette fois-ci. L’un des fées s’est retrouvée sans colis. On ne sait pas ce qui est arrivé à sa swappeuse, elle n’a plus donné de nouvelles… Ni une ni deux, l’organisatrice a organisé un « swap de secours » pour elle. Nombreuses sont celles qui se sont proposées, j’ai fait partie des chanceuses qui ont été tirées au sort pour lui préparer un petit quelque chose. J’ai donc cousu rapidement plusieurs créas. Nous sommes 5 à avoir participé, la fée en question a finalement été la plus gâtée du swap !

J’ai donc cousu :

– des dessous de tasse et une pochette à dosette dont j’ai trouvé le modèle sur le blog Les Facéties de Marie

Swap

– un head-band (tuto trouvé sur le site de Henri et Violette)

Swap

– et un top qui s’est finalement révélé être trop long… mais parfait pour une nuisette !! Le patron a été trouvé dans l’ouvrage Vêtements romantiques de Ruriko Yamada. J’ai un peu sué pour coudre ce haut : il y avait des pinces et c’était une première pour moi. Et le tissu était loin d’être facile à travailler (il est brodé, et s’abîme très facilement).

Swap

Et voilà, cette fois le swap était bien fini. En l’espace de 4 mois, j’ai progressé de façon fulgurante, bien plus que si j’étais restée à coudre dans mon coin. L’envie de faire plaisir à quelqu’un, de s’appliquer et de rendre un travail le plus propre et joli possible ont été de véritables moteurs pour progresser !! Actuellement, je participe à mon second swap sur le thème du calendrier de l’Avent. Mais chut ! je n’ai pas le droit d’en dire plus pour le moment, c’est encore secret !

Tissus utilisés pour les dessous de tasse et la pochette à dosettes :
Tissus coton divers (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Croquet marron (mercerie Laines et Tissus)
Fermeture à glissière 20cm (mercerie Laines et Tissus)
Tissus utilisés pour le head-band :
Coton orange à fleurs (Butinette)
Autres fournitures :
Rubans (mercerie Laines et Tissus)
Tissus utilisés pour le top :
Coton brodé bleu (mercerie Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Dentelle (cadeau)

Swap « Senteurs et saveurs » (1)

5 octobre 2014 at 11 h 36 min

Sur le forum des Fées tisseuses sont régulièrement organisés des swaps. Un swap, qu’est-ce que c’est ? Swap en anglais signifie « échange ». Le principe est simple : sur un thème donné, plusieurs personnes s’inscrivent et vont s’envoyer des cadeaux, fait main la plupart du temps. Par exemple, A fait quelque chose pour B, qui fait quelque chose pour C… et ainsi de suite jusqu’à F qui fait quelque chose pour A. L’occasion de faire travailler ses méninges et ses mains, de créer, le tout dans une ambiance de partage et d’émulation. Et avec une touche de suspense car si on sait pour qui on prépare quelque chose, on ne sait pas qui va nous offrir quoi, ni qui offre quoi à qui (vous suivez toujours ?)

Swap des fées tisseuses

L’année dernière j’ai participé à mon premier swap. Le thème : senteurs et saveurs. Il fallait réaliser des objets en rapport avec les 5 choix de sa « swappée » (personne à qui on va offrir les cadeaux). Un vrai challenge pour moi qui n’avais pas 6 mois d’expérience de couture. Mais on peut créer des choses diverses, pas forcément en couture. Heureusement pour moi, car lors de ce swap, je n’aurais pas réussi à ne faire que des créations couture. J’ai tenté diverses créations qui étaient des « premières ». Certaines ont réussi, comme un photophore réalisé à partir d’un bocal de compote et de feuilles mortes aux couleurs de l’automne. Mais d’autres, malgré plusieurs essais, se sont révélés des échecs (un mug personnalisé avec la technique du serviettage).

J’ai mis 2 mois à réaliser les choses suivantes. Mon colis contenait :

– une petite carte

Swap des fées tisseuses

– deux livres, un coupon de tissu, un pot de confiture

– une bougie odorante et son photophore (feuille apposées avec du vernis-colle).

Swap - Photophore

 

-un livre de recettes et un savon à l’huile d’olive :

Swap - Livre de cuisine Swap - Savon

– un porte-mug (tuto ici)

Swap - Porte tasse Swap - Porte tasse

– un sac de plage (modèle du livre Créations à coudre pour l’été)

Swap - Sac Swap - Sac

– une écharpe nouée (si je devais la refaire, je la rallongerais)

Swap - Echarpe

– une ceinture réversible (modèle trouvé sur le site de Petit citron). un peu déçue du résultat, car elle est trop large à mon goût. Mais cela convenait à la fille qui l’a reçue en cadeau.

Swap - Ceinture Swap - Ceinture

– des taies d’oreiller en patchwork. A cette occasion, j’ai découvert que le patchwork n’était absolument pas fait pour moi. Cela demande trop de minutie.

Swap - Taies

 – enfin, je me suis rajouté un challenge supplémentaire. Ma swappée étant tombée enceinte au début du swap, j’ai décidé de coudre des petites choses pour son futur bébé, et toujours en rapport avec ses thèmes « senteurs et saveurs ». Les chaussons sont issus du livre Esprit kimono pour les petits et déjà montrés ici.

Swap - Doudou dino Swap - Bavoir

Swap - Chaussons

Ce premier swap a été intense pour moi. Et ça a été un vrai régal, et cela m’a rendue accro !!

Tissus pour le porte tasse (swap) :
Coton à pois (Butinette)
Coton à motif poires (Butinette)
Tissus pour le sac :
Coton à fleurs (Butinette)
Coton cercles (Butinette)
Tissus pour l’écharpe nouée :
Coton brodé (mercerie Laines et Tissus)
Polyester rouge (mercerie Laines et Tissus)
Tissus pour la ceinture obi :
Coton rouge (Au fil d’Emma)
Coton beige (Au fil d’Emma)
Coton ocre (Au fil d’Emma)
Tissus pour les taies :
Cotons variés lot patchwork (Butinette)
Tissus doudou dino :
Coton cœurs (mercerie Laines et Tissus)
Chutes de tissus
Tissus pour le bavoir :
Tissu éponge (mercerie Laines et Tissus)
Biais rouge (mercerie Laines et Tissus)
Coton cupcakes (mercerie Laines et Tissus)
Tissu pour les chaussons :
Feutrine rouge

Costume de Sangoku

4 octobre 2014 at 22 h 16 min

Il y a quelques mois, le cousin de l’homme m’a demandé de coudre un costume de Sangoku pour l’anniversaire de son second. Un p’tit gars de 10 ans passionné, comme plusieurs générations de garçons, par Dragon Ball. Hé oui, les combats, le dépassement de soi, ça plaît à tous ! Aux filles aussi d’ailleurs, je sais que j’adorais cette série étant petite. Mais je suis sectaire, je n’aime que Dragon Ball, mais pas le Z ou le GT, vraiment trop axés sur les combats à mon goût.

Bref. Pour en revenir au costume, j’avoue avoir été d’abord un peu affolée et perplexe. Comment le réaliser ? En étais-je vraiment capable ? Au cours d’un week-end avec les cousins, je me suis rendue compte que le p’tit mec avait la même taille et la même carrure que la puce. Légèrement plus grand, légèrement plus étoffé, mais ça m’a rassuré car j’avais un modèle que finalement je connaissais bien.

J’ai trouvé le tissu, adapté des patrons (un pantalon adapté d’un bas de pyjama tiré du livre Créations à coudre pour la nuit, et un haut inspiré d’un haut de pyjama du même livre). Le bas a été très facile et rapide à faire. J’ai eu beaucoup plus de mal avec le haut. J’avais modifié le patron mais sans penser que le biais que j’allais poser sur l’envers de l’encolure et des emmanchures allait faire si vilain, avec des plis, des arrondis si compliqués à faire. Le rendu était assez peu esthétique. Ce serait à refaire, je me débrouillerais autrement. On apprend de ses erreurs…

J’ai fait essayer le tout cousu à la puce. Cela lui était légèrement trop grand, ce qui était parfait pour le futur possesseur du costume ! Un petit transfert sur tissu pour faire le kanji « Kame » présent sur le dos et le devant de la tunique, et c’était bon ! Offert à l’occasion de son anniversaire, le costume s’est avéré lui aller comme un gant, peut-être un poil trop petit au niveau du haut, mais correct.

Costume de Sangoku Costume de Sangoku

Je précise que sur les photos, on a l’impression que le pantalon est un short, c’est juste qu’il est attaché au cintre et est caché par la tunique.

Pour la petite anecdote, la puce s’est demandé à quoi correspondait ce costume, et comme elle est en âge on a décidé de lui faire découvrir cette série. Depuis, elle est accro et regarde ses 2 à 3 épisodes par jour !!!

Tissus pour le costume de Sangoku :
Coton orange (Butinette)
Coton bleu (stock de ma maman)
Autres fournitures :
Biais orange (mercerie Laines et Tissus)
Élastique 2 cm de largeur
Papier transfert pour tissu (Carrefour)

Ma housse de machine à coudre

4 octobre 2014 at 14 h 04 min

Il y a peu (hier en fait !) je présentais ma machine à coudre, la Singer Tradition 2273 La housse de machine à coudre fournie avec est une plaie : en plastique très fin, elle s’est très vite déchirée. Je m’en doutais, ce défaut ayant été soulevé à plusieurs reprise dans les avis que j’avais lus. Comme tout le monde je me disais « ce n’est pas grave, j’en ferai une ». Sauf que… ce n’est vraiment pas ce qu’on a envie de faire !! On veut coudre des vêtements, de jolies choses, et une housse de machine à coudre n’est pas, il faut le reconnaître, très « sexy » à réaliser ! La machine a donc gardé longtemps sa housse d’origine, pas belle et déjà foutue. Un jour, patatras, la housse s’est complètement déchirée. Plus le choix, il m’a fallu mettre la main à la pâte. Mine de rien, le projet avait mûri dans ma petite tête depuis un moment, car je savais exactement comment j’allais faire. En 3 jours, une nouvelles housse est venue habiller ma petite machine.

Ma sœur ayant eu la bonne idée de m’offrir un assortiment de tissus à Noël, je les ai trouvés parfaits pour confectionner la housse car ils étaient assez solides. Je voulais une housse doublée, avec des poches pour mettre tout mon bazar de ciseaux.

Housse machine à coudre

Et une poche plus grande pour mettre la pédale, histoire qu’elle ne traîne pas partout.

Housse de machine à coudre

Pour la customisation, je me suis lâchée sur les fanfreluches, ce qui n’est pas du goût de l’homme de la maison. J’ai personnalisé la housse avec un « monogramme ».

Housse de machine à coudre

Le résultat me plaît, est très pratique, et a un avantage non négligeable : lorsque je couds, la housse « habille » le dossier d’une chaise et me permet de laisser les ciseaux rangés et à porté sans que je doive courir après. Faite sur le tard mais devenue indispensable !!

Tissus pour la housse de machine à coudre :
Cotons rose à pois (cadeau)
Cotons blanc à fleur (cadeau)
Coton bleu à carreaux (cadeau)
Coton blanc (merceries Laines et Tissus)
Autres fournitures :
Rubans (Noz)
Croquet (mercerie Laines et Tissus)

L’infinity dress

4 octobre 2014 at 12 h 55 min

Il y a environ 4 mois, un projet commun a été lancé sur le forum des Fées tisseuses : celui de faire une infinity dress. Qu’est-ce c’est que cette chose ? Il s’agit d’une robe dont les bretelles sont amovibles, et qui peut donc se porter de différentes façons.

infinity-dress-fashion-shoot-01

 

C’est une robe assez populaire parmi les couturière car elle est originale et plutôt rapide à coudre.

Apparemment, elle n’est pas compliquée à faire : une jupe cercle, 2 rectangles pour les bretelles et c’est plié !! Sur le papier… En vrai, c’est un peu moins facile. Je me suis servie du tuto des Créas de Sam. Merci à lui car tout est bien expliqué, et ça m’a permis de bien calculer ce dont j’avais besoin !

J’ai dû couper 2 fois la jupe (les maths et moi ça fait deux !!) Pour les bretelles, j’ai étalé le tissu sur le sol pour le couper. Je me suis aidée des carreaux du carrelage pour couper droit. Au final, une fois qu’on a tout calculé, que les patrons sont faits, ça va assez vite. J’avais peur de coudre le jersey, ma seule expérience en la matière n’avait pas été convaincante. Et là… le bonheur ! Un poing zig-zag basique, et c’est allé comme sur des roulettes.

Et voici le résultat !!

Juillet 2014 - 023 Juillet 2014 - 024 Juillet 2014 - 025

Mes petits regrets sur cette robe : j’ai du mal à nouer les bretelles de manières correcte. Je pense que c’est un manque de pratique. J’ai eu du mal à bien positionner les bretelles sur l’avant pour que cela ne fasse pas trop décolleté mais malgré ça selon les nouages c’est vraiment trop plongeant !! Et selon l’homme de la maison, le bas ne va pas non plus car on voit les coups de ciseaux, il faut que je recoupe proprement.

Tissu utilisé pour l’infinity dress :
Jersey rouge (Butinette)

Le sac d’artiste

4 octobre 2014 at 12 h 19 min

Sur le site de Poussière d’étoiles, on trouve le tuto du Sac d’artiste.

Je le trouve vraiment bien fait, et c’est le cadeau idéal pour un enfant. En plus, il n’est pas compliqué à réaliser. Un peu long car il y a pas mal de pièces à découper, mais facile car il n’y a que des rectangles !

Il y a donc une poche pour les crayons (il faut d’ailleurs écarter davantage les coutures pour pouvoir insérer les crayons ou les stylos facilement). J’ai réalisé la poche à bricoles avec des pressions comme indiqué sur le modèle, mais il vaut mieux privilégier des scratchs à mon avis. J’ai agrémenté d’un appliqué dino pour rappeler l’extérieur du sac d’artiste. Les anses sont un peu longues à mon goût, il serait peut-être judicieux de les raccourcir un peu.

J’en ai fait un il y a un an pour le Noël d’un petit garçon qui a été ravi ! Les dinosaures étaient le tissu idéal, je ne savais pas que le-dit petit garçon était dans sa période « fan de dinos » ! Cette cousette a été l’occasion pour moi de vérifier la solidité de mes coutures : 2 ans après, et avec un traitement « musclé » de la part de son propriétaire qui l’utilise toujours et le traîne partout, le sac est encore en très bon état et pas décousu du tout !

Sac d'artiste Sac d'artiste

Tissu utilisé pour le sac d’artiste :
Coton à motifs dinosaures (Butinette)
Coton rayé épais (Butinette)
Coton bleu (Butinette)
Coton à pois vert (Coupons de Saint-Pierre)
Autres fournitures :
2 pressions
Des crayons, des stylos et des feuilles !!

Le sac à tarte

4 octobre 2014 at 11 h 53 min

DIY-Sac-à-tarte-original-Les-lubies-de-louise-8-1024x875

Le dernier des tutoriels des Lubies de Louise : le Sac à tarte.

Ultra simple à faire, par contre si votre plat est assez grand, je conseille de faire une base plus grande que ce qui est proposé sur le tuto (5cm de plus par exemple).