Vestiaire scandinave : la blouse Katerina

19 octobre 2018 at 11 h 34 min

J’ai eu une très forte envie de me coudre plusieurs choses à l’approche de l’été. Mais bizarrement, ce n’était pas forcément des vêtements en rapport avec cette saison ! Je me suis plutôt orientée vers des hauts mi-saison. Pour commencer, j’ai choisi le modèle de la blouse Karolina issu du livre Vestiaire scandinave de Annabel Benilan.

Ce modèle, composé d’un col montant avec plis me plaisait bien. C’était la première fois que j’utilisais ce livre, et j’étais curieuse de voir comment les modèles tombaient.

Pour le tissu, j’ai choisi un tissu coton léger à pois acheté une misère à Toto tissus. J’ai confectionné le patron très vite et très facilement. Première réaction : chouette ! Deuxième réaction : mais heu… il manque ça… et ça… Bref, les patrons sont simples mais trop simples, ça manque de repères à mon goût, notamment pour le montage des manches. Et effectivement, je me suis arraché les cheveux lors de l’étape couture. D’une part la blouse est très (trop ?) large. D’autre part, les manches ont été galère à monter et le tout tombe assez mal. Et enfin, les manches sont beaucoup trop serrées, je ne suis pas du tout à l’aise dedans. Et pourtant, je n’ai pas l’impression d’avoir des bras énormes…

Alors oui, je te vois, toi derrière ton écran, qui ricane et qui te dis que j’aurais pu faire une toile pour m’en rendre compte. Mais j’ai le vilain défaut des couturiers et couturières amateurs : la fainéantise. Les toiles c’est long à faire. Et il faut du tissu pour. Donc je n’en fais que dans certains cas, notamment s’il y a des pinces ou si le modèle est complexe. Ce qui n’était pas le cas pour cette blouse.

Ce qui a grandement desservi ce modèle, c’est que dans le même temps j’ai cousu mon premier modèle Burda. Et si je me suis arrachée les cheveux pour recopier le patron, j’ai aussi grandement apprécié le côté pointu et vraiment très bien fait des patrons : tout s’emboîte parfaitement, un vrai régal !

Bref, les manches n’allaient pas et bien entendu il ne me restait pas assez de tissu pour en refaire. Donc ce modèle a été un raté, abandonné sans trop de regret. Mais je regarde désormais avec méfiance les modèles de ce livre !!

Vestiaire scandinave de Annabel Benilan

9 octobre 2018 at 11 h 50 min

 

 

La Maison Victor Mai/Juin 2017

5 octobre 2018 at 11 h 47 min

 

Burda Style Août 2017

29 septembre 2018 at 11 h 45 min

 

 

Burda : le chemisier

22 septembre 2018 at 13 h 04 min

Toujours dans ma folie estivale de me coudre des hauts, j’ai enfin tenté le chemisier , du Burda de décembre 2015 (magazine que j’avais à l’époque acheté presque uniquement pour ce modèle). Après beaucoup d’hésitations, j’ai décidé de le coudre avec un tissu à rayures très agréable au toucher, et qui me semblait bien convenir au modèle.

Côté patron, toujours rien à dire. Décidément, les Burda sont juste magiques de ce point de vue, tout s’emboîte bien… une fois qu’on a compris les explications de montage.

Ma déception sur cette cousette provient du fait que le modèle est vraiment très ample, ce qu’on ne voit pas forcément sur les photos présentées dans le magazine. Ce serait à refaire, je réduirais très nettement les manches, car lorsque j’ai le chemisier dessus j’ai l’impression de faire « clown ». Les épaules également font très bizarres, je les ai retravaillées mais malgré ça le côté « épaulettes » subsiste et je n’aime pas ce que ça donne sur moi.

Il a fallu également rajouter des pressions qui ne sont pas sur le modèle, sinon c’était importable car ça « baillait » trop.

Assez déçue donc, je ne suis pas certaine d’arriver à porter ce chemisier. C’est vraiment dommage car j’adore le toucher du tissu qui et très confortable !

Tissu pour le chemisier :
Coton à rayures (Les Coupons de Saint-Pierre)
Autres fournitures pour le chemisier :
Biais noir (mercerie Laines et Tissus)
Boutons pression (mercerie Laines et Tissus)
Élastique (mercerie Laines et Tissus)

Burda Style Décembre 2015

19 septembre 2018 at 15 h 03 min

J’ai pris une vraie résolution qui débute avec l’achat de ce Burda Style de décembre 2015 : arrêter de tergiverser et acheter le dernier Burda chaque fois qu’il y a un ou deux modèles qui me plaisent. D’une part, ce n’est jamais que 6,50€ alors qu’un patron pochette coûte déjà 15€ minimum. D’autre part, en feuilletant quelques temps après, on peut être surpris et aimer des modèles que l’on n’a pas appréciés au premier abord.

Voici donc le numéro de décembre 2015.

Les modèles qui m’ont plu (mais pas à M. Chéridamour, qui a grimacé plusieurs fois !) sont tout d’abord un très joli chemisier fluide. Il est très contemporains, et fait très « femme investie dans son boulot » vous ne trouvez pas ? Il fait très « femme qui fête le réveillon » aussi…

J’ai également repéré une veste assez moderne dans la coupe, assez graphique. Et un pantalon plutôt large en bas, ce qui a tiré une belle grimace à mon chéri.

Je ne suis pas sûre malheureusement d’arriver à réussir ces modèles lorsque je m’y mettrai : la veste est assez compliquée à réaliser, et je n’ai encore jamais fait de pantalon…

A noter également qu’un modèle qui m’avait tapé dans l’œil (à savoir un sac « à tout faire ») mais dont je déplorais l’absence de patron dans ce numéro est en fait disponible gratuitement sur le site Burda. Et ça c’est plutôt sympathique !!

Burda Style Octobre 2014

24 août 2018 at 11 h 34 min

On avance dans le temps et on passe au numéro de Burda Style d’octobre 2014.

Un seul modèle m’a vraiment tapé dans l’oeil : la robe 124. Elle est simple mais très jolie je trouve avec ce côté dentelle.

Pour le reste je ne suis pas forcément fan des modèles, mais pas complètement hermétique et peut-être tenterai-je un jour certains d’entre eux.

Burda Septembre 2014 : le chemisier 110

14 août 2018 at 21 h 06 min

Toujours dans ma lancée des patrons Burda, et pour vider un peu mon armoire à tissus qui commence à souffrir d’être vraiment trop pleine, j’ai décidé de faire un chemisier. Il me faut absolument renouveler ma garde robe de mi-saison, quoi de mieux que de faire moi-même ce dont j’ai besoin ? Après bien des hésitations (il y a tellement de modèles que j’aime !) j’ai opté pour le chemisier (Burda de septembre 2014).

Original et travaillé, j’avais le tissu idéal pour le coudre. Et c’était un modèle plus compliqué que ce que j’ai l’habitude de coudre en Burda, donc un bon moyen de progresser. Avant de me lancer et pour ne pas avoir de déconvenues, j’ai décidé de lire très attentivement les explications du patron, histoire d’être sûre de savoir ce qu’il fallait faire. J’y ai mis une soirée mais j’y suis arrivée. Et désormais je ferai toujours ainsi, ça permet de ne pas faire d’erreur par la suite. Même les revers de manche avec fente ne m’ont pas posé de souci.

Le patron a été très long à reproduire compte tenu du nombre de pièces qu’il comporte (11 ou 12 pièces). La découpe elle aussi m’a pris du temps, d’autant que je me suis trompée sur la taille d’une pièce : j’ai dû refaire le patron de celle-ci et recouper le tissu. Étape également compliquée par le fait que mon tissu avait un énorme défaut en plein milieu (un énorme rond noir, c’est le problème des tissus Toto au poids, il y a souvent des soucis avec).

Le plus gros problème que j’ai eu sur ce chemisier c’est qu’en le cousant, j’ai cassé le couteau supérieur de ma surjeteuse (il faut vraiment faire attention, c’est plus fragile qu’on ne le pense ces bêtes-là). J’ai donc dû attendre 1 mois d’avoir la nouvelle pièce. Difficile de s’y remettre ensuite.

Mes petits soucis avec ce patron : la fermeture à glissière qui fait rebiquer le tissu (je ne sais pas pourquoi parce que j’ai coupé la fermeture à glissière trop court). J’ai refait le col car je voulais le modèle avec brides et boutons mais j’ai finalement opté pour le modèle à col ouvert qui rend finalement bien mieux à mon goût. Et c’est tout ! J’ai également modifié les revers de manche qui sont amovibles sur le modèle original et que j’ai simplement cousus sur les manches.

Comme toujours, si les explications sont obscures, le patron en lui-même est magnifiquement bien fait et tout s’emboîte parfaitement. Le résultat est un chemisier très réussi que je n’ai aucune honte à porter en dehors de la maison !!

Tissu utilisé pour le chemisier :
Coton à fines rayures (Toto tissus)
Autres fournitures utilisées pour le chemisier :
Fermeture à glissière invisible (mercerie Laines et tissus)

Burda Style Septembre 2014

9 août 2018 at 11 h 37 min

Un peu de nostalgie : ce Burda Style de septembre 2014 est le premier que j’ai acheté ! Inutile de te dire que c’est parce que j’ai vraiment craqué pour beaucoup de modèles.

Cette petite jupe déjà : elle est pas jolie ? (depuis, j’ai vu qu’elle ressortait très régulièrement dans les numéros de Burda !)

Au niveau des hauts, nombreux sont ceux que j’apprécie : le haut 125 (mais étant en jersey, je ne l’ai toujours pas tenté !), le chemisier 110 (déjà cousu !) et le sweat 114.

Côté robe, si je ne les aime pas toutes, j’adore les numéros 123/124 avec leur côté « robe chemise », les 128, 129 et 130.

Par contre, pour ce qui est de la mode enfant, c’est vraiment trop « bavarois » et montagnard pour moi !!

Burda Style Mai 2014

30 juillet 2018 at 11 h 30 min

Le Burda Style de Mai 2014 n’est pas très intéressant à mon goût.

J’adore ce modèle-ci de robe (surtout ne pas regarder le motif du tissu que je trouve juste horrible !!) J’ai d’ailleurs bien envie de le coudre pour le porter lors du baptême de ma nièce.

Mis à part ça, si j’ai apprécié le modèle de couverture à première vue en creusant un peu sur Internet (je ne suis pas la seule à chercher si le modèle a déjà été réalisé non ?) je me suis rendue compte qu’il ne tombait vraiment pas correctement et nécessitait forcément un haut en dessous ce qui lui enlève vraiment tout son charme…