Élégance et sobriété : la tunique n°5

1 novembre 2017 at 12 h 30 min

Toujours cet été, j’ai décidé de me lancer dans un modèle très souvent vu sur internet du livre Elégance et sobriété : la tunique n°5.

J’avais vu énormément de versions différentes, et j’avais envie de me lancer dans un modèle japonais avec des pinces. C’est souvent l’élément compliqué de ces patrons, car les japonaises ayant une morphologie différente de la notre, le buste et les pinces sont souvent à modifier. J’ai suivi des indications pour rectifier le patron et je me suis lancée.

Le moins qu’on puisse dire c’est que c’est un raté. Je ne sais pas comment je m’y suis prise, mais avec mes rectifications le buste est beaucoup trop long. Et comme j’avais lu que le modèle était trop ample, j’ai réduit pour avoir moins de fronces… beaucoup trop réduit, car c’était alors trop serré ! J’ai essayé de rattraper le coup en ajoutant des fentes sur les côtés. Fentes qui sont malheureusement trop longues…

Bref, le résultat n’est vraiment pas à la hauteur, et pas mettable en dehors de la maison.

 

Je ne suis cependant pas découragée, je pense refaire ce modèle sans modification, je suis certainement qu’il tombera bien mieux.

Tissu pour la tunique :
Coton à fleurs (stock)
Autres fournitures pour la tunique :
Biais satin blanc (mercerie Laines et Tissus)

Élégance et sobriété : encore une tunique 21

29 octobre 2017 at 13 h 11 min

Toujours motivée pour coudre des petits hauts pour moi afin de garnir mon placard pour la mi-saison. Ce sera une nouvelle tunique 21 du livre Élégance et sobriété.

Déjà réalisée à 2 reprises, je me suis lancée dans une nouvelle version. J’avais acheté un tissu à carreaux que j’aimais beaucoup et que je voyais parfaitement pour cette tunique.Comme toujours avec ce motif, le plus dur est de bien réfléchir pour que les raccords soient bons.

Je ne me suis pas trop ratée sur ce coup-là (regardez comme les manches sont bien raccordé à la tunique !) Pour l’avant, après une patte de boutonnage et une fermeture avec des liens, j’ai voulu tenter une goutte, sobre mais avec un beau rendu.

Si j’ai un regret sur cette tunique, ce serait de ne pas avoir « croisé » l’empiècement haut devant. Le rendu aurait été plus sympathique. Néanmoins, je suis très satisfaite et je sais que ce en sera pas la dernière fois que je tenterai ce modèle !

Tissu pour le sac à dos chien enfant :
Coton à carreaux (Toto Tissus)

Une nouvelle tunique 21 !!

7 novembre 2015 at 9 h 12 min

Les Fées tisseuses ont lancé un nouveau concours en septembre. Le thème : les bonnes résolutions de la rentrée ! Des bonnes résolutions, j’en avais beaucoup et des idées de couture en rapport avec également !

Avec l’homme de la maison, on a décidé de se reprendre des cours de japonais. La cousette idéale pour coller à cette résolution m’est apparue tout de suite : utiliser un patron japonais, et un tissu japonais ! J’avais les deux à la maison, je me suis donc lancée très vite.

J’ai voulu refaire le modèle de tunique n°21 du livre Élégance et sobriété déjà réalisé il y a quelques mois, en apportant pas mal de petites modifications simples. Cette fois-ci, j’ai supprimé les fronces pour préférer un pli creux (qui malheureusement n’est pas assez marqué, le rendu de ce que j’ai fait ne me convainc pas). J’ai remplacé les manches 3/4 du modèle de base par des manches longues, boutonnées au bout afin de pouvoir porter ma tunique en hiver et à la mi-saison. La goutte et le cordon du haut ont été supprimés car j’ai préféré coudre une fente indéchirable accompagnée de boutons. Et j’ai ajouté un passepoil blanc sur le devant.

Aucune difficulté particulière à noter. Les fentes indéchirables m’ont pris un peu de temps mais une fois que j’ai compris comment faire, ça a été tout seul.

Tunique 21 du livre Elégance et sobriété

Et tadaaaa !! Une superbe tunique parfaitement portable en toutes occasions. Un peu trop longue malheureusement, mais ce n’est pas un gros défaut car si c’est rectifiable si j’ai envie. Carton plein à la maison car mon homme et la puce ont adoré !

Tunique 21 du livre Elégance et sobriété Tunique 21 du livre Elégance et sobriété

Tissu utilisé pour la tunique 21 version japonaise :
Coton japonais (A Little Mercerie)
Autres fournitures :
Passepoil blanc (mercerie Laines et Tissus)
4 boutons (Noz)

Élégance et sobriété : la robe de dessous

8 avril 2015 at 10 h 06 min

Pour le concours des Fées Tisseuses sur le thème du Printemps, j’ai décidé de faire un ensemble de nuit car le printemps est la saison des amours. Quoi de mieux qu’une nuisette avec des coeurs pour coller au thème ? Ça tombait bien, j’avais le tissu qu’il fallait sous la main !! Un petit coupon acheté à la foire aux coupons une misère.

J’ai hésité sur le modèle à prendre. J’avais un modèle de nuisette dans le livre Belles d’intérieur, mais il fallait couper dans le biais et les coeurs auraient été de travers. J’ai finalement choisi une sous-robe trouvée dans le livre Élégance et sobriété. Modèle idéal pour tester les fameuse pinces japonaises qui sont mal placées pour les occidentales. Je confirme ! Cela ne pose aucun souci sur ma réalisation car j’ai fait des bretelles plus longues, mais en effet sur un modèle de jour il faut sans aucun doute les modifier. Aucun souci particulier sur ce modèle, il est juste très bien fait, soigné et tout tombe impeccablement.

Février 2015 - 002-1-2

Ce dont je suis fière sur cette réalisation : mes brettelles très fines !!

La tunique 21 – Élégance et sobriété

19 février 2015 at 10 h 22 min

Il y a un livre que je possède depuis bien un an maintenant et auquel je n’ai jamais encore osé me frotter.

Il s’agit de l’ouvrage Élégance et sobriété. Les modèles sont superbes, mais j’avoue avoir un peu peur. En effet, la seule robe que j’ai tenté de me faire à partir d’un ouvrage contenant des patrons japonais n’a vraiment pas été une réussite. Mais en ce début d’année je suis motivée pour me coudre des choses, et je me suis donc lancée sur un modèle simple car sans pinces.

J’ai choisi la tunique n°21, visiblement très appréciée des couturières. Pour le tissu, j’avais un coupon assez grand acheté en promotion chez Butinette. Pas facile de le coudre cependant, car très glissant et qui s’effiloche beaucoup ! Mais j’aime la couleur et les pois me paraissaient parfaits.

Le patron n’a pas été simple à faire car les planches sont assez embrouillées. La découpe du tissu a été difficile également pour les raisons évoquées ci-dessus. J’ai également fait pas mal d’erreurs : une fois les pièces découpées, cela me semblait très grand. J’ai donc décidé de raccourcir la tunique et du coup elle est un poil courte (mais ça ne me gêne pas). Autre erreur : la trouvant trop large, j’ai voulu tenter des coutures anglaises pour qu’elle tombe correctement. Erreur car du coup c’était vraiment trop serré. J’ai donc tout décousu et recousu normalement : là c’était parfait !

Couture_2015-01-18_[022]n Couture_2015-01-18_[024]n

Ce modèle me plait tellement que je sens que je vais le décliner de bien des manières : manches longues, manches bouffantes, boutonnée devant, avec passepoil… A l’envie !

Mes livres de couture : Élégance et sobriété

18 janvier 2015 at 9 h 08 min

Voici un ouvrage que j’ai longtemps hésité à acheter. Les modèles me plaisaient, mais j’avais déjà pas mal de livres de couture, et il y en avait tellement d’autres qui me tentaient… Cependant, un jour, j’ai cru le voir épuisé. Dès que je l’ai trouvé, je l’ai donc acheté ! Sans aucun regret.

Les modèles proposés sont variés, et tous ne sont pas à mon goût. Mais la plupart des robes et des tuniques proposées sont très féminines.

couture_2015-02-14_[159]

Un regret cependant : beaucoup de modèles ont des pinces, et il faut les modifier pour les adapter à la morphologie européenne. C’est pour cela que je n’ai encore tenté que 2 modèles… Le résultat est cependant satisfaisant, et cela taille bien.

couture_2015-02-14_[160] couture_2015-02-14_[127]

Les explications sont succinctes, je n’aurais pas pu m’y lancer en étant débutante. Mais avec de la pratique, aucun souci, et le rendu est soigné. Chaque fois que j’ouvre ce livre, j’ai mille envies qui viennent !