Petites filles à croquer : La tunique

12 mai 2016 at 8 h 13 min

Tout comme l’an dernier la puce a besoin de vêtements pour cet été, beaucoup de ceux de l’an dernier n’étant plus à sa taille. J’ai donc décidé d’employer mon énorme stock de tissu pour lui confectionner quelques petites choses (4 au compteur jusqu’à maintenant… et encore quelques unes à venir !!)

J’ai commencé par une tunique mi-saison. Le modèle a été vite trouvé : il s’agit de la tunique du livre Petites filles à croquer de Yuki Araki. j’ai déjà réalisé plusieurs modèles de cet ouvrage, et j’ai à chaque fois été agréablement surprise par le rendu et le tombé.

Tunique Petites filles à croquer

Le tissu choisi est l’un de ceux que je me réservais, mais qui a tellement plu à la puce que j’ai décidé d’en sacrifier une partie pour elle. J’ai de nouveau utilisé ma surjeteuse, et décidément, c’est une réussite ! Très pratique à utiliser, avec un rendu très propre. Fini les coutures intérieures qui s’effilochent et font moches !!

Comme toujours avec cet ouvrage, les finitions sont très bien, et c’est très agréable de patronner et de coudre car il n’y a pas d’erreurs.

Tunique petite filles à croquer

Cela ne se voit pas sur la photo, mais le tissu utilisé est bien bleu et non vert !

Tissus utilisés pour la tunique :
Tissu coton bleu à petites fleurs jaunes (Coupons de Saint-Pierre)
Autres fournitures utilisées pour la tunique :
Fermetures brandebourgs (mercerie Laines et Tissus)

Petites filles à croquer : Pantacourt G

10 septembre 2015 at 13 h 17 min

Toujours dans ma folie « cousons pour la puce sinon elle va être toute nue », j’ai choisi de faire un pantacourt. La puce adore tellement celui cousu l’an dernier que j’ai décidé d’en refaire un. Cette fois, j’ai pris le modèle du livre Petites filles à croquer. Pour le tissu, j’ai utilisé du coton Tilda que la puce avait elle-même choisi l’an dernier.

Ce modèle a quelque chose de particulier : la puce a participé à sa réalisation ! Elle se débrouille plutôt bien ! Aucune difficulté, j’avais déjà cousu le short basé sur le même modèle

Place à la photo !!

Couture_2015-09-06_[2884]-14

Petites filles à croquer : la jupe-culotte C

16 octobre 2014 at 20 h 10 min

Ce modèle me plaisait et j’avais exactement le tissu qui pouvait convenir (un joli prince de galles violet et doré). Tissu qui est très joli mais qui s’effiloche énormément. Encore une fois, une surjeteuse n’aurait pas été du luxe… Ce modèle a la particularité de se porter devant/derrière, donc la puce peut le mettre comme elle veut. Elle préfère mettre les volants devant.

Septembre 2013 - 001 Septembre 2013 - 002

Le modèle se compose donc d’un short, d’une surjupe et de 3 volants de l’autre côté. Faite en 130 cm. Pas très compliqué à faire mais assez long à monter. On a acheté un pull qui s’est avéré compléter parfaitement cette jupe-culotte, faisant une tenue parfaite pour la puce !

Petites filles à croquer : la robe à bretelles H

15 octobre 2014 at 17 h 47 min

Cet été, je me suis enfin décidée à me lancer dans un modèle issu du livre Petites filles à croquer de Yuki Araki. Plusieurs me faisaient de l’œil, mais c’est finalement la puce, à qui je destinais la création, qui a tranché. Ce sera donc une petite robe simple. Tissu choisi par la puce, très beau et agréable à travailler.

La robe ne présente pas de difficulté majeure. Je l’ai faite en 130cm, rallongée en 140cm (ce qui fait qu’elle me semble un poil longue, et pourra éventuellement être remise l’an prochain). Au niveau des côtés, j’ai fait une marge de couture assez large que j’ai recoupé ensuite, la puce étant très menue. J’aurais dû prendre la taille en dessous et rallonger à la bonne longueur…

Pour les bretelles, j’ai acheté une dentelle assez solide, la première que j’avais choisie ne convenait pas du tout.

Un modèle plutôt sympathique et simple que je referai certainement !

Mai 2014 - 002b

Petites filles à croquer : le short Z

12 octobre 2014 at 20 h 27 min

A l’occasion du concours de la Rentrée dont j’ai déjà parlé ici, j’ai voulu confectionner un short pour accompagner la tunique que j’ai faite à la puce. L’automne étant là, j’ai décidé de faire un short en velours qu’elle pourrait mettre avec des collants pour la mi-saison. Le tissu a été vite choisi : j’ai acheté il y a quelques mois un grand coupon de velours crème aux Coupons de Saint-Pierre, et il est idéal pour faire des vêtements (il va d’ailleurs me servir dans peu de temps pour faire une robe de petite fille !) Pour faire des poches contrastantes, j’ai pris des chutes restant de la confection de la tunique. Et j’ai réussi après beaucoup de recherches à trouver des boutons qui me paraissaient bien s’harmoniser avec l’ensemble.

Ce modèle m’inquiétait un peu car même s’il était très bien expliqué en détails et en photos, il a beaucoup de pièces, et ne me semblait pas être très simple. Au final, cela s’est révélé très agréable à faire, et pas plus compliqué qu’autre chose. J’ai monté mes premières poches sans aucun problème ! J’y ai mis un peu de temps, mais pas autant que je le redoutais.

Côté modifications du patron, j’ai rallongé la taille 130 en 140. J’ai hésité à faire des marges de couture plus grandes afin d’affiner le tout (la puce étant plutôt du genre brindille). J’avoue ne plus me souvenir ce pour quoi j’ai finalement opté, mais il me semble que je n’ai rien modifié…

La phase d’essayage a montré que la taille était parfaite, et que le short ne faisait pas « sac » : au contraire, il va très bien à la puce !!

Août 2014 - 004-6

Encore une fois, l’homme n’aime pas le tissu des poches contrastantes… Dommage, je trouve que c’est ce qui donne le « plus » au modèle !

Mes livres de couture : Petites filles à croquer

12 octobre 2014 at 20 h 04 min

JALI080-filles-croquer-couture-mode-Araki-edisaxe-z

Autant je me suis tâtée pour investir dans le livre Little Girl, autant pour celui-ci, je n’ai pas hésité une seconde ! Les modèles proposés sont parfois assez compliqués. Mais qu’est-ce qu’ils sont beaux !! Un vrai régal pour les yeux. Bien mis en valeur par l’adorable petite fille qui sert de mannequin. J’avoue que la robe que l’on voit en couverture m’a pour beaucoup décidé à acheter tant j’ai craqué dessus, et l’homme aussi.

04102014-batmobile20143760 04102014-batmobile20143763

Le point fort de cet ouvrage selon moi (outre les modèles bien sûr !), c’est le choix des tissus pour les vêtements, vraiment très appropriés. Mon regret est qu’il est difficile de trouver la même chose en France… Les patrons ne sont pas toujours évidents à suivre car assez fournis, mais on y arrive quand même. Et j’hésite parfois assez longtemps pour faire les réalisations car il y a toujours pas mal de pièces pour les modèles. Les explications en fin d’ouvrage sont elles très bonnes. Et les modèles vont jusqu’au 12 ans, ce qui est assez rare !!

S’il y a bien un achat que je ne regrette pas, c’est celui-ci !